Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

femmes et fins de vie: le mari décide,est-ce normal?

à propos de cet article paru dans « la montagne » du 9 août 2014, page de la Souterraine.

UNE VIE EN ÉTAT VÉGÉTATIF CHRONIQUE DEPUIS 8 ANS. EST-CE RAISONNABLE ?

QUELLE EST LA PROBABILITÉ DU RÉVEIL EN ÉTAT DE VIE ACCEPTABLE ? PRATIQUEMENT NULLE, tous les médecins le savent.

IL espère un miracle de la Science pour que son épouse se réveille, comme avant ou presque.

IL est prêt à tous les essais de nouveauté sur sa femme. La recherche avance, peut-être, mais pour faire des miracles ? ce n'est pas si sûr, mais il y croit.

Raisonnable ? Non, sans nul doute. Dévoué et amoureux. On respecte.

Mais voyons les choses sous un autre angle :

IL DONNE SA FEMME À LA SCIENCE, comme cobaye.

SA FEMME SERAIT-ELLE SA CHOSE, SA PROPRIÉTÉ ?

QU'EST-CE QU'ELLE EN PENSE ? QU'EST-CE QU'ELLE EN PENSAIT AVANT ?

Peut-être n'en ont-ils jamais parlé ? Avait-elle comme lui une foi absolue dans les miracles de la science ?

Était-elle prête à servir de cobaye pendant des années ? Refusait-elle la mort ?

ON NE LE SAIT PAS PAR CET ARTICLE.

ON NE SE POSE MÊME PAS LA QUESTION !

Pourtant, le plus important, est-ce ce qu'IL ressent : il refuse la mort de sa femme, ou ce qu'ELLE pourrait ressentir ?

Aimer pour deux, un cœur pour deux, une vie pour deux, romantique certes, mais raisonnable ?

De la part des médecins, est-ce raisonnable de le laisser croire au miracle ? et d'utiliser cette femme comme cobaye, sans son accord préalable ?

Combien coûte cette prolongation de vie donnée à la recherche médicale ? Est-ce raisonnable ?

Pourquoi a-t-on pris la sinistre habitude de PENSER À LA PLACE DE L'AUTRE ?

Sous le prétexte d'être mariés, cela donnerait au mari le droit de penser à la place de sa femme, de décider de sa vie ?

POURQUOI ACCEPTER D'OFFICE QU'UN MARI DÉCIDE DE LA VIE DE SON ÉPOUSE ?

ON SAIT QU'UNE FEMME PAR JOUR EST TUÉE PAR SON MARI.

mais a-t-on compté le nombre de celles qui subissent des prolongations déraisonnables poussées ou acceptées par leur mari ?

Sans que nul ne se préoccupe de ce qu'elles pensaient ?

combien subissent le sort des cobayes de la science, à leur insu ?

avec la complicité de médecins peu scrupuleux, qui ne trouvent pas déraisonnable de dépenser des fortunes pour maintenir en vie pendant des années, sans aucun espoir de retour raisonnable, à seule fin de recherche médicale, des personnes qui leur servent de cobayes, et dont on sait qu'il n'existe aucun espoir raisonnable de retour à une vie consciente.

MESDAMES,

PENSEZ QUE C'EST POUR VOUS QUE LES FINS DE VIE SONT LES PLUS DIFFICILES,

N'HÉSITEZ PAS À ÉCRIRE VOS VOLONTÉS (directives anticipées) SUR  VOTRE FIN DE VIE

SANS VOUS OCCUPER DE CE QUE POURRAIT PENSER VOTRE MARI.

Sinon, vous subirez comme cette dame les volontés de votre époux et de médecins déraisonnables sur votre vie.

Réclamez une loi qui rende les directives anticipées opposables

ARTICLE PARU DANS LA MONTAGNE

ARTICLE PARU DANS LA MONTAGNE

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article