Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

2 novembre: la mort difficile et les femmes

complément à l'article du nouvelobsplus:

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1266989-journee-pour-le-droit-de-mourir-dignement-la-fin-de-vie-est-un-probleme-de-femmes.html

Les fins de vie difficiles au grand âge: d'abord un problème de femmes !

Est-ce pour cela que les hommes, majoritaires dans nos gouvernements, ne s'y intéressent guère ? (voir le livre de Denis Labayle : pitié pour les hommes)

en décembre 2007

10 % des personnes de 75 ans, 24 % des personnes de 85 ans ou plus vivaient en établissement

75% de femmes

86% de personnes isolées

86% de personnes de 75 ans ou plus, 52% de personnes de 85 ans ou plus

âge moyen à l’entrée, personnes entrées en 2007 : 83 ans et 5 mois

en EHPAD, les femmes représentent 75 % de la clientèle hébergée, part très nettement supérieure aux 57% de la population âgée de plus de 60 ans. Leur part augmente régulièrement avec l'âge, pour atteindre 90% des centenaires. Ce déséquilibre dans la répartition homme-femme, résulte principalement d’une espérance de vie plus élevée chez les femmes (84,4 ans contre 77,2 ans pour les hommes en 2006).

Les années de vie en incapacité sont concentrées en fin de vie et touchent plus souvent les femmes : le risque de vivre avec des incapacités s'accroît avec la longévité, plus grande chez les femmes.

lire la suite dans le pdf

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article