Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

hier deux témoignages TV émissions sur le mourir

http://www.leblogtvnews.com/2014/11/droit-de-mourir-le-temoignage-de-georges-lenglet-dans-7-a-8.html

suicide « raisonné » en Suisse accompagné d'un médecin

pourquoi pas chez soi, en France?

http://www.6play.fr/m6/zone-interdite/#/m6/zone-interdite/11410194-droit-de-mourir-l-enquete-qui-derange

excellent reportage, qui couvre des cas très différents, que tous les parlementaires devraient regarder avant de discuter des nouvelles lois de santé.

QUI DOIT DÉCIDER DE MA VIE ? .....................

Entre ceux qui veulent vivre le plus longtemps possible et ceux qui souhaitent abréger une vie de souffrances (morales ou physiques),

QUE DOIT FAIRE LA LOI ? ...................... voir les lois proposées par AAVIVRE sa fin de vie: www.aavivre.fr

Maison de vie : Belle expérience avec 7 malades incurables, tous conscients, relativement jeunes, portés par l'idée que l'amour donné suffit à ne pas demander une mort plus rapide.................

C'est une idée que "AAVIVRE … sa fin de vie" a depuis sa création, mais dans l'idée qu'une demande d'aide à mourir ne serait pas exclue par avance.

..................

CHANGER LES LOIS : INDISPENSABLE ...................

BONNE SANTÉ : CE N'EST PAS L'ABSENCE DE MALADIES !......................

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 17/11/2014 13:07

La mort est pour beaucoup un sujet tabou dans les familles
Il est important que les personnes pensent a refaire les directives anticipees ,car il est bien montre que les medecins ne veulent pas en tenir compte si le delai des 3ans est passe
Les enfants ont du mal a parler avec les parents de la mort prochaine ,ils ne veulent pas prendre la decision de demander la fin de vie avant que les souffrances ne deviennent trop envahissantes

salenson 25/03/2017 20:30

les directives anticipées sont désormais valables indéfiniment, sauf modifications.
pas de délai de péremption.
pour parler avec ses enfants de la vie et de la mort, d'une part il vaut ne pas attendre qu'elle soit trop proche (sauf accident), d'autre part, le meilleur moyen d'engager la discussion est de leur donner une copie de vos directives anticipées, de leur dire que vous les avez donné à vos médecins, et que vous espérez qu'ils les respecteront, quel que soit leur choix personnel, qui peut être différent du vôtre.

jacqueline.salenson 10/05/2015 14:52

ce n'est pas aux enfants de prendre une décision, ni aux médecins, c'est aux vieux parents de dire longtemps avant l'urgence ce qu'ils pensent de la vie et de la mort, et comment ils voudraient mourir et être respectés... alors les enfants pourront suivre leurs consignes, par respect, qu'ils soient Ok ou non pour eux mêmes

jacqueline.salenson 12/03/2015 21:46

ce n'est pas aux enfants de prendre la moindre décision, c'est à la personne concernée, soit directement, soit par l'intermédiaire de directives anticipées où ses limites pour une vie de qualité sont clairement exprimées
par contre, il est bon de partager avec ses enfants des discussions sur la vie et la mort, et comment chacun voit les choses, différemment, c'est certain, mais demandez pour tous le respect de leurs volontés, quelles qu'elles soient