Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

Jean Mercier: deuxième jugement le 25 novembre

http://carolegouye.over-blog.com/2014/11/jean-mercier-mardi-25-novembre-2014-lors-de-son-jugement-a-st-etienne.html

M Mercier n'a pas "aidé" à proprement parler son épouse à se suicider: il n'a participé à son suicide que...

Simplement il a accepté sa décision de mourir comme elle le voulait...

Il a respecté sa décision, comme ils se l'étaient promis mutuellement.....

Par quel manque de respect leur médecin a-t-il dénoncé sa (faible) participation dans le suicide de son épouse? par quel idée de son pouvoir médical, alors que rien ne pouvait plus raisonnablement être tenté pour améliorer son état de santé?

est-ce au médecin de décider à notre place ce qui est bien ou moins bien pour nous? de quel droit cette ingérence dans nos décisions de vie?

le suicide n'est pas interdit en France, .....

le suicide étant un acte libre, la loi ne peut pas punir l'aide à cet acte.

..............................

deux lois pour l'interdire et le punir de fait:

loi sur la non assistance à personne en danger qui ne distingue pas ............ Cette loi doit être modifiée.

C'est sur la notion de non assistance à personne en danger que M Mercier a été accusé. Mais pour son épouse, le danger était de survivre encore quelques semaines de souffrance, de devenir OBJET de soins, la mort était au contraire délivrance, soulagement des souffrances.

Une autre loi a été fabriquée inutilement en 1982, pour interdire toute incitation et provocation au suicide,.................... Cette loi devrait être supprimée.

...................

J'espère qu'après une première décision de justice d'acquittement, ceux qui ont jugé utile de faire appel en espérant une condamnation injuste, seront déjugés et que la deuxième décision corroborera la première : acquittement !

Déjà que, par humanité, il aurait du y avoir non-lieu, comme pour Marie Humbert et le Dr Chaussoy.

la suite dans le pdf

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article