Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

encore un drame de fin de vie et une punition injuste à mon avis

http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/centre/2014/12/12/chartres-7-ans-de-prison-pour-avoir-tue-sa-mere-atteinte-d-alzheimer-611982.html#xtref=http://t.co/8SlhfXotmE

certes je ne connais pas tous els détails de cette affaire mais de ce que le journal en dit, je réagis:

punition beaucoup trop sévère pour qui sait l'enfer vécu par ceux qui accompagnent cette maladie, dont le nom aurait du rester "démence sénile", dont l'origine est en général mal connu et rarement le cas de Alzeimer, on dit d'ailleurs maintenant alzeihmer et assimilés.

Quand j'étais jeune on disait que les vieux perdent la tête et çà voulait bien tout dire.


Qu'est-ce que cette dame pensait, lorsque son cerveau était intact, de cette fin de vie atroce des "alzeihmer", atroce pour eux et pour les proches?

on n'en parle pas et pourtant c'est très important, essentiel même:

estimait-elle merveilleux de vivre ainsi? acceptable?

ou ne voulait-elle surtout pas finir ainsi, comme beaucoup?

son fils a "pété" les plombs... et l'a poussé à mourir, comme elle aurait pu le faire elle même et on le punit comme s'il n'y avait pas de quoi devenir fou, la punition est injuste pour moi.


qu'est-ce que la médecine propose dans ces cas là? rien.


seule "solution" pour les familles qui ne peuvent pas les garder: se débarrasser de la personne malade dans un EHPAD qui en veut bien, à des prix exorbitants, si on peut payer.
je dis bien "se débarrasser" car sous couvert que les autres "soignent bien" ces gens (les nourrir, leur donner des médicaments souvent inutiles voire nuisibles, les habiller, les laver, "torcher", loger et blanchir, rarement plus car ils n'en ont pas le temps pour la plupart), les familles les abandonnent: au mieux, une visite par semaine ou par mois lorsqu'ils n'habitent pas trop loin, cela ne s'appelle pas "accompagner" les gens.


mais si on ne veut pas soi-même devenir fou, comment faire autrement?


aurait-on préféré que cet homme se suicide et abandonne complètement une partie au dessus de ses forces: jouer l'infirmier d'une démente, sa mère?

drôle de société! qui l'a aidé? personne!


qu'il ait une punition de principe pourquoi pas, mais une telle punition énorme, je ne comprends pas la méchanceté des jurés (pour moi).
je voudrais qu'ils aient tous une vieille mère démente à s'occuper jour et nuit, ils comprendraient peut-être?

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article