Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

commentaires sur le faux débat d'hier soir sur la 2: dialogue de sourds

DÉBAT TRES DÉCEVANT :

http://www.france2.fr/emission/peut-choisir-sa-fin-de-vie/diffusion-du-11-03-2015-22h15

on répète toujours la même chose

et on n'écoute pas les citoyens usagers du système de santé !

On n'écoute pas plus les médecins bienveillants qui accompagnent ou ont accompagné de tous temps leurs malades, y compris en cas de mort choisie

DIALOGUE DE SOURDS ! PAS DE DÉBAT RÉEL, AU SENS DE L'ARGUMENTATION.

Ce qu'a bien souligné Philippe Bataille !

Lire son livre : « euthanasie, le grand malentendu » !

LOI FAITE POUR LES MÉDECINS encore une fois et pas pour les usagers de la santé,

QUI N'OBLIGE À RIEN, PUISQUE NI CONTRÔLES NI SANCTIONS prévus !

Les docteurs Leonetti et Devalois ont pu parler, ils ont réexposé leurs idées, les mêmes depuis 10 ans,

rien de nouveau sauf la demande signalée par le dr Devalois de punir l'acharnement médical:

une chose indispensable, qu'on lui a refusé dans la modification de la loi, bien maigre.

oui n'importe quelle loi a besoin d'un cadre: surveillance de son application et sanctions, comme le code de la route, mis la loi 2005 et la suite:

rien de prévu sur ce sujet, donc les médecins continueront à faire ce qu'ils veulent, humainement (rare) et techniquement:

trop d'acharnement!

trop de souffrances en fin de vie, inutiles, qui perdurent et continueront !

HYPOCRISIE DE LA SÉDATION « TERMINALE » :

oui elle aide à mourir,

elle est bien volonté d'aider la mort à venir, pour soulager les souffrances de l'agonie.

alors pourquoi ce seul mode d'aide permis?

Pourquoi interdire une aide plus efficace, lorsqu'elle est demandée ?

En quoi est-ce mieux de mourir en quelques jours plutôt qu'en quelques heures,

mieux pour qui ? Pour que l'argent rentre dans les caisses des hôpitaux ?

Alors qu'une journée d'hôpital coûte une fortune à tous les citoyens, c'est la sécu qui paye.

La sédation peut durer entre 24h et 6 semaines voire plus:

6 semaines, c'est long pour regarder mourir celui ou celle qui est endormi...la sédation n'empêche pas les convulsions de l'agonie, soulagée seulement par le curare qui arrête convulsions et vie (donc interdit en théorie). Deviendrait-on des voyeurs de l'agonie ? Malsain.

Lorsque les médecins ne font pas durer plus de 24h, c'est acceptable, Leonetti disait dans toutes les conférences que j'ai suivi : pas plus de 48h.

Mais ce n'est pas écrit dans la loi ni dans le projet de loi.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article