Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 10:25
Ce numéro 5 qui est diffusé en même temps que le N° 4 est un numéro spécial
car l'actualité du à la présentation de la loi Léonetti-Claeys et son vote le 10 Mars à l'Assemblée Nationale nous obligent à écrire, réagir et impliquer nos élus.

Ici vous trouverez nos écrits auprès de Claude Bartolone, Président de
l'Assemblée Nationale et les membres du comité des Affaires Sociales de
L'Assemblée National et la Lettre Ouverte à tous nos législateurs.

C'est à force de répéter un peu toujours la même chose mais reformulé à chaque fois pour tenter de parler le langage de notre interlocuteur que nous arriverons à nous faire entendre.
Nous vous incitons à écrire, téléphoner et faire savoir à vos amis et proches que c'est maintenant qu'il faut agir.

Nous vous informons que nous avons écrit par ailleurs aux membres du CCNE,
au Président de la HAS (Haute Autorité de la Santé) que nous avons rencontré
en Décembre, et à l'Ordre des médecins.

Notre carnet d'adresse s'étoffe, les personnalités qui s'engagent dans ce débat
nous confirment que l'approche de AAVIVRE … sa fin de vie est bien plus
conforme à ce qu'ils pensent mais refusent pour l'instant de s'engager à nos
cotés.

Surveillez la presse sur Internet, abonnez vous à https://www.google.fr/alerts
avec les mots clés « euthanasie » « AAVIVRE » « fin de vie » et d'autres selon vos intérêts.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

annie KAISER 12/03/2015 18:44

contente pour la petite avancée en ce qui concerne les directives anticipées ,qui devraient devenir contraignantes;mais toujours le même problème dans la notion d'euthanasie: il y a encore du boulot pour se faire entendre

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens