Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

les roses en hiver: un film qui parle mal de la liberté de choix pour mourir

http://www.tv-replay.fr/11-03-15/des-roses-en-hiver-france2-pluzz-11019352.html

film: les roses en hiver, en préalable à un débat sur la fin de vie

un film très artificiel, très mauvais pour moi question idées véhiculées, quoique bien joué.
célébration d'une famille patriarcale à l'ancienne, où les enfants de 45 ans n'ont toujours pas quitté leurs parents, famille riche où les enfants ont repris l'affaire créée par le père, famille du genre amour, gloire et beauté!
sans doute peu fréquente en France, en tout cas pas du tout ce que je côtoie chaque jour.
famille très liée sous l'emprise du père,
tellement que le jeune fils a renoncé à la carrière de musicien qui lui était offerte, tellement que le mari de la fille est parti parce que le père ne le supportait pas, que la fille a peur de la réaction de son père pour présenter son compagnon, que le fils aîné a peur d'avoir un enfant et se sent coupable de ne pas réussir dans l'affaire laissée par le père, que la mère préfère la mort à l'absence de son mari comme si elle n'existait pas sans lui, alors qu'elle est en bonne santé.
Le père parti, plus personne ne semble pouvoir vivre sans lui,
alors qu'en réalité, enfin ils vont pouvoir vivre à leur façon.
Çà, le film le montre à la fin, où la mère ne se suicide pas, où le jeune reprend sa musique, où la fille s'engage avec son compagnon, où le fils aîné devient père, la vie continue et chacun peut enfin vivre sans l'angoisse du père qui désapprouverait ce mode de vie.
famille qui a l'air de découvrir d'un coup les idées du père sur sa mort choisie, alors que la mort est en route, comme si avant, alors qu'il a un cancer depuis longtemps, puisqu'il en est aux récidives, on n'avait jamais parlé de la mort, d'où choc qu'on comprend.

la mort choisie, c'est une philosophie de vie, on doit en parler autour de soi, naturellement, on doit parler de la mort, de la sienne, de de celle des autres, alors qu'on pense être bien loin de la mort (sauf accident imprévisible),

çà ne doit pas se découvrir brusquement au moment de mourir.

Bien sûr, les uns adhèrent à l'idée de mort choisie, en toute liberté, les autres non, pour des motifs divers : peur de la mort, idées religieuses opposées au suicide, peur de déplaire aux autres, etc...
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article