Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 09:45

NON, JE ne peux pas choisir mon type d'anesthésie,

puisque c'est LE MÉDECIN QUI DÉCIDE,

c'est lui qui connait la technique idéale pour le patient,

selon l'intervention et les moyens de l'hôpital (pas de possibilité partout de l'hypnose)

où l'on fait dire le contraire de ce qui est dit :

le respect du patient consiste à obtenir son aval :

on l'amène à suivre la consigne médicale,

il s'agit de le convaincre du bien fondé du choix du médecin.

en cas de désaccord, il reste à refuser l'opération,

et si elle est nécessaire, c'est chercher un autre médecin

ou accepter les conséquences du refus,

plus ou moins gênantes.

merci à allo docteurs pour son information impartiale,

même si je relève les difficultés du système médical dans ses relations avec le patient.

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-peut-on-choisir-voire-exiger-un-type-d-anesthesie-_15889.html

Les réponses avec le Dr Hawa Keita-Meyer, anesthésiste, et le Dr Aurore Marcou, anesthésiste-hypnothérapeute :

"Oui, on (le médecin) peut choisir un type d'anesthésie.

Tout dépend du type d'intervention.

On peut proposer différents types d'anesthésies en fonction du type d'intervention :

une anesthésie loco-régionale, une anesthésie générale

Cela dépend de la zone opérée et de la faisabilité chirurgicale.

Pour la chirurgie d'organes profonds, pour laquelle il y a besoin d'avoir une relaxation musculaire, il y aura une anesthésie générale.

"On respecte le choix du patient.

Il faut l'amener à choisir l'anesthésie qui va le mieux lui convenir.

Tout dépend de chacun."

"Il n'y a rien d'obligatoire. On fait le mieux pour le patient.

Si la technique proposée est une locorégionale parce qu'elle est plus adaptée pour le patient,

en règle générale le chirurgien s'adapte également. Il y a peu de discussion."

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-pour-quelles-chirurgies-l-hypnose-peut-elle-remplacer-l-anesthesie-_15892.html

Ce n'est pas l'hypnose mais l'hypnosédation.

C'est une technique d'anesthésie à part entière qui se fait dans les mêmes conditions qu'une anesthésie générale, avec une surveillance pendant l'intervention qui est la même qu'une anesthésie générale, une consultation d'anesthésie et avec une sédation, c'est-à-dire avec l'administration de médicaments qui vont permettre de contrôler la douleur et d'aider le patient à traverser l'intervention dans des conditions tout à fait confortables. Et l'hypnose est là en plus pour agir sur le conscient.

"Aujourd'hui avec le progrès que l'on a fait au niveau des médicaments, on est capable de cibler la douleur avec des médicaments qui sont extrêmement réversibles et sur lesquels on peut agir pendant toute l'intervention.

"L'hypnosédation concerne certains types de chirurgies plutôt des chirurgies de surface, c'est-à-dire des chirurgies pour lesquelles on peut contrôler avec des techniques d'anesthésie locale, d'anesthésie locorégionale , le confort de la zone opérée."

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens