Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 08:11

extrait du journal n°7 de AAVIVRE ... sa fin de vie

ajouts en italique:

Comment ? peut on militer pour la liberté et rester "aux bottes" d'individus

  • qui s'approprient une association pour raisons personnelles,
  • qui rabâchent le dogme "suicide, euthanasie" comme si c'était la seule bonne mort pour tous,

au lieu de DEMANDER LE RESPECT DES DIRECTIVES DE CHACUN QUANT A SA SANTE, SA VIE, SA MORT, dans le système public de santé, chacun ayant des idées différentes,

  • et qui insultent tous ceux qui n'ont pas les mêmes idées ?

Pour ceux qui ont peur de quitter le giron admd:

Ne plus être délégué de l'ADMD ne veut pas dire que vous "lâchez" les personnes qui vous ont suivi.

Vous pouvez via une autre association continuer votre action,

  • animer les adhérents qui vous suivront,

  • agir et conduire des actions locales

  • être RU dans les instances et institutions, via le CISS ou non.

  • communiquer et être le référent sur ce thème de la presse, des notables et des représentants de l'état

  • représenter vos adhérents dans les instances de Direction

Vous pouvez adhérer à une des autres associations qui militent pour une législation du système de santé qui respecte chacun des citoyens usagers de la santé :

AAVIVRE ...sa fin de vie, Mouvement Libre Choix, Ultime Liberté ont chacune des approches différentes mais offrent les mêmes services, souvent plus et en toute transparence.

La plupart des associations laïques partagent le même combat.

Outre les associations de malades, l'UFAL (CISS) et Que choisir santé (hors CISS) sont reconnues par le ministère de la Santé.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens