Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

révolte de certains adhérents admd suite aux nouveaux statuts projetés

http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2015/08/10/toulon-du-riffifi-a-lassociation-aavivre-avec-la-direction-nationale/

Le N° 7 spécial du journal de AAVIVRE sa fin de vie,

Association qui Accompagne la Volonté de l'Individu à Vivre dans le Respect de son Ethique … sa fin de vie

explique

pourquoi le changement de statuts proposés par la Direction actuelle de l'ADMD est contraire à l'esprit des fondateurs du mouvement

et en quoi leurs comportements et actions nuisent à l'image de notre mouvement.

Peut on accepter de compromettre 35 ans de combat en faisant de l’admd une secte/entreprise en faveur d’un seul et de ses amis? :

  • président à vie

  • plus d’élection des administrateurs: cooptation entre "amis"

  • administrateurs payés: pas de bénévolat pour les chefs

Où va l’argent de l’admd, votre argent? soi-disant dans la communication…

c’est-à-dire

  • dans les voyages somptueux de son président (pas moins que l’hôtel Mercure, et restaurant 5 *, avion de préférence) qui, par ailleurs, refuse de payer les frais de nombreux délégués bénévoles actifs, qui ont droit à l’hôtel Ibis budget et à un repas de moins de 20€?

  • dans les voyages des jeunes sur les plages cet été?

  • dans les repas offerts à certains journalistes et députés, sénateurs ? qui ne changeront pas d'avis pour autant par rapport à ce qu'ils peuvent voter à propos de la loi Leonetti/Clayes

  • dans un photographe professionnel à l’heure où chacun a son téléphone/appareil photo/video?

  • dans des journaux et tracts à quel prix, édités par quel imprimeur ? choisi comment, appel d'offres ? nul ne le sait.

  • et bientôt dans des salaires injustifiés dans une association loi 1901?

Qui contrôle les adhérents "à jour de leur cotisation" ? nombre inconnu depuis longtemps

Qui contrôle le dépouillement des votes par correspondance par l'huissier choisi par le président ? Personne.

Je l'avais dénoncé pendant 2 ans comme administratrice alors que j'étais horrifiée par la caricature des CA, où seul le président décidait, toute décision prise avant le CA, les autres administrateurs, en très large majorité (choisis par lui) , faisant les moutons, obéissaient au chef.

Les voyages du président et de ses amis sont décidés par lui seul, les administrateurs ne sont même pas au courant. Ni demande préalable, ni justification du but, ni rapport de voyage ensuite. Mais tous frais payés.

Mais je me suis fait insulter pour mes questions et critiques, et j'ai quitté l'admd, ne voulant ni cautionner de tels agissements, ni donner mon argent pour le président et ses amis.

J'espère très sincèrement que les adhérents admd voteront contre les nouveaux statuts,

et que, si ceux là passent, ils penseront à se retourner vers les autres associations qui vont davantage sur une aide personnalisée, ou qui plus généralistes, quoique aidantes, reviennent aux idées de Michel Landa, via son fils.

Pour les RU, toute autre association reconnue par le ministère de la santé permet de le rester et de continuer une action pour de meilleures fins de vie, pour que chacun soit reconnu comme décideur de sa vie.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 12/08/2015 08:25

Les adhérents, pour l'instant, sont surtout utiles à payer leur cotisation. Ils ne sont pas tenus informés par leurs délégués de ce qui se passe. Aucune réunion d'information sur le sujet des orientations budgétaires, de l'utilisation des finances et bien évidemment du changement de statuts qui permet de verrouiller et rendre encore plus opaque ce qui est un véritable système.

Vie démocratique égale à zéro. Au demeurant les délégués eux-mêmes ne sont pas élus par les adhérents puisque désignés. Donc même au niveau local la démocratie ne passe pas. Il semblerait, en outre, qu'entre têtes pensantes locales et personnes "autorisées", la communication ne filtre pas plus. Tant de transparence et de communication force le respect, n'hésitons pas à le dire.

Autant dire que la démocratie associative ne représente ici qu'une utopie totale. L'adhérent lambda capable de supporter ça ne doit pas être bien pointilleux non plus que soucieux de ce qui se dit en son nom et se fait avec son argent. Dans le flot de revendication dignitaire pour le mourant, on cherche en vain le respect de la dignité de l'adhérent vivant en définitive.