Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

association AAVIVRE ... sa fin de vie

AAVIVRE . .. sa fin de vie a été créée POUR AMÉLIORER LES FINS DE VIE DE TOUS :

elle souhaite des adhérents militants qui soient tous des acteurs du changement, ensemble,

POUR FAIRE RESPECTER LE CHOIX DE CHACUN quant à sa vie, sa dignité, sa santé, sa mort.

Le mot association vient du verbe « s'associer » :

  • Il ne s'agit pas d'obéir aux ordres d'un chef ou d'un clan.

  • Il s'agit de réféchir ensemble aux moyens d'agir et d'agir ensemble.

Pas de « chef » ou gourou, pas de politique politicienne,

mais une alliance entre personnes raisonnables: tout le monde est concerné par la mort.

Nous demandons la tolérance et le respect de toutes les philosophies de vie,

il ne s'agit donc

  • ni d'injurier des soins palliatifs réticents au respect de chacun,

  • ni d'invectiver des associations extrémistes.

Il s'agit d'expliquer, d'argumenter pour que tous soient respectés dans leur diversité.

Aucune association ne peut promettre d'agir pour qu'on aille au delà des lois.

Nul ne peut promettre que les directives anticipées écrites seront respectées tant que la loi ne le permettra pas.

Attention

Le choix de fin de vie est rarement le choix de la mort volontaire aidée,

puisqu'on constate que, lorsqu'elle est permise depuis longtemps, moins de 2% des mourants choisissent cette mort (Benelux)

Choix qui ne doit pas pour autant être interdit.

Une association (personnes associées) qui s'occupe véritablement des gens

DOIT S'OCCUPER D'ABORD :

  • de les instruire des lois existantes,

  • de les aider pour écrire les papiers nécessaires : directives anticipées, personne de confiance, de façon personnelle (poser les bonnes questions, ne pas souffler les réponses)

Elle ne doit pas encourager la mort volontaire, même si elle ne doit pas l'exclure : chacun sa philosophie de vie, liberté et respect pour tous.

ELLE DOIT AIDER A LA FORMATION

  • des médecins et d'autres soignants à la mort,

  • des citoyens pour parler plus facilement de la mort, pour la préparer.

ELLE DOIT AGIR SUR LES ÉLUS POUR QUE LES LOIS ÉVOLUENT :

POUR QUE LE SYSTÈME DE SANTÉ : hopitaux , médecins, soignants, industrie pharmaceutique, ehpad, … RESPECTE ENFIN LES CITOYENS :

  • pour que les médecins ne puissent plus faire d' « obstination déraisonnable » par rapport aux vœux du patient,

  • pour qu'ils ne laissent plus souffrir sans soulager du mieux possible, tout en sachant que certaines souffrances sont réticentes à toute médecine et que certains -rares- veulent souffrir

  • pour que les médecins acceptent les morts inévitables et accompagnent leurs patients jusqu'au bout (soins palliatifs à domicile par le médecin traitant)

  • pour que la liberté du suicide (mort volontaire) ne soit pas entravée par des considérations idéologiques, reste de convictions religieuses

  • pour que le suicide ne soit plus considéré systématiquement comme un acte de dépression qu'on doit à tout prix empêcher, certaines demandes de fin de vie accélérée étant très raisonnables et raisonnées, la plupart des tentatives de suicide étant décidées sur un coup de tête, sans aucune demande d'aide :

    ne confondons pas des suicides coup de tête, dépressifs (souvent ratés, plus ou moins exprès, dits « appel au secours ») avec les décisions raisonnées d'une fin de vie de souffrances incurables.

  • pour que chacun puisse avoir accès à la connaissance des moyens de mettre fin à sa vie en douceur : pas de censure

ELLE DOIT DEMANDER AUX ÉLUS de

  • modifier la loi Leonetti pour que les directives écrites soient obligatoirement respectées, quelles qu'elles soient, dès lors qu'elles sont clairement exprimées et personnalisées

  • modifier la loi de non assistance à personne en danger pour que accompagner un « suicidé » volontaire dans sa fin de vie, alors qu'il souffre et qu'il est incurable, ne soit plus un cas de non assistance à personne en danger, la mort étant alors non pas un danger mais une délivrance

  • annuler la loi sur le suicide qui condamne toute incitation et provocation au suicide, loi qui double les lois sur le harcèlement : nul ne peut pousser quelqu'un au suicide sans harcèlement continu.

COMMENT AGIR ?

  • en travaillant ensemble sur les idées, les formations et les manifestations possibles pour agir en faveur de nouvelles lois, sur les lettres aux élus et aux medias

  • en aidant ceux qui ont besoin d'aide pour leurs directives anticipées, pour choisir leur personne de confiance

  • en mettant en place des maisons pour accueillir des personnes en petit nombre (maxi 12) qui veulent terminer leur vie ensemble en mutualisant les services, contre la solitude.

  • en accompagnant si nécessaire ceux qui voudraient aller mourir en Suisse

SI VOUS VOUS SENTEZ CONCERNÉS, REJOIGNEZ-NOUS.

NOUS NE SOMMES PAS UNE ASSURANCE, NOTRE BUT EST:

DE NOUS ENTR'AIDER ET D'AGIR ENSEMBLE
POUR QUE LA SOCIÉTÉ GÈRE MIEUX LES FINS DE VIE DANS L'AVENIR.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MarcFrongier 05/09/2015 13:39

Bonjour Jacqueline, je suis -encore- membre de l'ADMD, et je me tâte pour assister à l'AG.
Auriez-vous des points à soulever? (si vous rester informée...) Cordialement, YB

jacqueline.salenson 05/09/2015 21:37

Oui je suis informee je pense que les nouveaux statuts sont a refuser absolument, mais je regarde ça de loin
Main mise absolue sur l admd et son magot, ce n est que mon avis
Heureuse d etre partie de ça

jacqueline.salenson 05/09/2015 21:34

Voir le blog de carole gouye
J ai démissionné de l admd apres Bordeaux en sept 2013
Mes questions sont toujours restées sans reponse
Aller a l AG permet d y exprimer vos questions et oppositions eventuelles si on vous laisse parler, pas sur, mais
Pour moi jlr et ses amis ont fait deriver l admd vers une secte soumise au gourou, mais certains aiment ça, ils ne se rendent pas compte que ce sectarisme va a l encontre du but recherché autrefois, de meilleures fins de vie dans le respect de l éthique de chacun, non pas seulement mort volontaire assistée, mais quelle que soit l option choisie