Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 09:54

extraits:

VOUS-MÊME, AVEZ-VOUS PENSÉ À PRENDRE VOS DISPOSITIONS POUR VOTRE MORT ET VOTRE FIN DE VIE ?

Gérer l'avant et l'après le passage obligé de la vie à la mort, avec le système de santé qui est le nôtre, avec ses bons et mauvais points, permet de l'aborder plus sereinement, pour nous et nos proches.

AVEZ-VOUS ÉCRIT VOS DIRECTIVES ANTICIPÉES ?

Serez-vous présent à l'Assemblée lors du prochain débat ?

Merci d'être là, de vous sentir concerné.

Notre santé, notre mort nous concerne tous.

......

Pourquoi séparer le malade en fin de vie des autres malades?

LA SANTÉ EST UN ÉTAT DE COMPLET BIEN-ÊTRE physique, mental et social,

et NE CONSISTE PAS SEULEMENT EN UNE ABSENCE DE MALADIE OU D'INFIRMITÉ. (définition de l'OMS)

Le titre de la loi devrait être : « DROITS DES USAGERS DU SYSTÈME PUBLIC DE SANTÉ »

.......................

LA NOUVELLE LOI DOIT PERMETTRE que

LES DIRECTIVES ÉCRITES SOIENT CONTRAIGNANTES pour les médecins (droit de réserve possible), obligatoirement respectées dès lors qu'elles montrent une réflexion personnelle :

Prévu dans le premier texte de loi proposé. Indispensable.

...................

« AAVIVRE … sa fin de vie » a beaucoup travaillé sur ce sujet et va proposer un livret pour aider chaque citoyen à réfléchir à ses directives, à se poser les bonnes questions, sans jamais anticiper des réponses.

........................

IL DOIT ÊTRE POSSIBLE AUX MÉDECINS DE PRATIQUER DES GESTES QUI RACCOURCISSENT VOIRE ÉLIMINENT CE PROCESSUS D'AGONIE ATROCE qui existe parfois en fin de vie (pas toujours), au moins dès que la personne l'a demandé.

Prévu dans le premier texte de loi proposé. Indispensable.

.....................

LE SUICIDE (MORT VOLONTAIRE) EST UNE LIBERTÉ ACQUISE AVEC LA RÉPUBLIQUE, LIBERTÉ DE CHACUN DE DISPOSER DE SON CORPS.

.............................................

LOI PAS ENCORE PRÉVUE, ET POURTANT NÉCESSAIRE :

accompagnement de ceux (moins de 2%) qui choisissent la mort volontaire réfléchie.

N'oublions pas qu'une liberté et un droit ne sont jamais des obligations.

..........................................

DEUX AUTRES LOIS DOIVENT MODIFIÉES OU SUPPRIMÉES

pour que la liberté des citoyens sur leur vie soit effective :

  • LOI DE NON ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER (de mort), qui confond la fuite devant l'accident avec l'accompagnement d'une personne qui a décidé après longue réflexion de cesser sa vie de souffrances incurables, et pour qui la mort n'est pas un danger mais une délivrance.

  • LOI QUI CONDAMNE L'INCITATION AU SUICIDE qui double les lois sur le harcèlement, car nul se laisserait convaincre à aller vers une mort non voulue sans harcèlement de longue durée.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens