Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 12:04

https://www.santelog.com/news/medecin/fin-de-vie-les-medecins-s-y-preparent-ils-mieux-que-les-autres-usagers-de-sante_15843.htm

 

NON….

Évidemment, la connaissance des habitudes nocives de nos vies n'empêchent pas des médecins de fumer, de boire, de se droguer avec des substances médicamenteuses ou autres, ou de manger trop et/ou mal…

Les médecins sont des citoyens comme les autres….

 

Et en plus, très souvent, ils ont choisi la médecine en pensant éviter la mort… la leur comme celle des autres…

Ils ont été éduqués pour apprendre à empêcher de mourir, quelle que soit la situation, critique ou guérissable, éduqués par une industrie pharmaceutique toute puissante et qui veut vendre ses produits avant tout.

 

Alors bien sûr, nous connaissons tous des médecins qui refusent de s'acharner, des médecins qui refusent de prescrire plus de 3 médicaments en même temps comme ils devraient tous les faire (sinon, on ignore les interactions plus ou moins nocives des mélanges), des médecins qui s'informent des médecines autres que la médecine officielle et s'intéressent d'abord à l'humain…

Ceux là sont plus conscients que d'autres de la nécessité d'un bon environnement pour une bonne santé, d'un bon équilibre de vie et savent qu'à un certain moment, ils sont impuissants devant la mort, qu'alors, il faut bien l'accepter et la rendre plus douce par humanité, en respectant d'abord la volonté du mourant ou de la mourante, eux inclus.

 

Mais malheureusement, ce ne sont pas les plus nombreux !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens