Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

la loi clayes leonetti s'applique

DIRECTIVES ANTICIPÉES, CONTRAIGNANTES POUR LE MÉDECIN ???

SAUF SI…. CELA NE LUI CONVIENT PAS !!!

 

La loi du 3 février 2016, dite Claeys-Leonetti, est entrée officiellement en application le 5 août 2016 (décrets, arrêté) .

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES SONT une déclaration écrite permettant à chaque individu d’indiquer à l’avance s’il souhaite limiter, ou arrêter, les traitements qu’il pourrait recevoir en fin de vie, au cas où il deviendrait alors incapable d’exprimer sa volonté.

DÉCLARATION DONT LA PLACE EST DANS LE DOSSIER MÉDICAL, donc à faire connaître (donner des photocopies) à ses médecins et bien entendu à sa famille et ses proches.

Le refus d’être branché à des appareils (soins artificiels) pour réanimation cardiaque et respiratoire, assistance respiratoire, trachéotomie, dialyse, alimentation ou hydratation artificielles,  etc...pourra être indiqué.

La sédation profonde et continue = traitement qui endort jusqu'au décès pour soulager des souffrances physiques et psychiques, pourra être demandée.

Il ne s'agit pas de demander leur approbation aux autres, mais d'écrire ce que vous, vous souhaitez pour vous mêmes quant aux traitements et soins médicaux qui pourraient vous être imposés et que vous refusez par avance.

Dans le cas où le patient ne peut pas les écrire lui même, une personne tierce en présence de deux témoins peut les rédiger. Une fois signées, elles seront remises aux médecins concernés, et aux personnes de confiance dûment nommées par écrit signé.

Elles n’ont pas de limite dans le temps et pourront être révisées à tout moment.

 

Tous les établissements de santé ou établissements médico-sociaux devront interroger les personnes qu'ils prennent en charge sur l'existence de leurs directives anticipées.

Le texte détaille les conditions d'inscription des directives dans le dossier médical partagé (DMP), déjà prévue par le décret du 5 juillet relatif à ce dossier.

La personne pourra ainsi inscrire ses directives dans son DMP, mais aussi n'y mentionner que l'information de leur existence ainsi que le lieu où elles se trouvent conservées et les coordonnées de la personne qui en est dépositaire.

Lorsqu'un médecin envisagera de prendre une décision de limitation ou d'arrêt de traitement, s'il ne dispose pas des directives anticipées, il devra interroger le DMP et, si elle n'y figurent pas, rechercher leur existence et leur lieu de conservation auprès de la personne de confiance, auprès de la famille ou des proches, ou, le cas échéant, auprès du médecin traitant de la personne malade ou du médecin qui lui aura adressé cette personne.

 

CES DIRECTIVES S’IMPOSENT DÉSORMAIS AUX MÉDECINS.

Mais la loi se contredit elle même puisque qu'il y a un « sauf » pour appliquer les directives anticipées

SAUF SI !

Un médecin peut ne pas tenir compte de ces directives anticipées dans le cas où « IL » les juge « manifestement inappropriées ou non conformes à la situation médicale ».

Il devra alors recueillir l’avis de l’équipe de soins et d’un autre médecin « avec lequel il n'existe aucun lien de nature hiérarchique ».

mais l'équipe de soins est soumise au médecin chef !!!

donc un seul autre avis de l'autre médecin, choisi comment ???

La personne de confiance et les proches devront également être consultés avant d’inscrire ces motifs de refus dans le dossier du patient.

On ne voit pas ce que fait l'avis des « proches » (lesquels???) dès lors que le « mourant » a écrit clairement ses volontés !

 

voir sur AAVIVRE ... sa fin de vie ou sur mon blog le détail des questions à se posr avant d'écrire ses directives anticipées, liste des appareillages possibles médicalement parlant.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article