Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

aide à mourir avec la loi actuelle

http://www.centre-presse.fr/article-483551-j-assume-la-formule-c-est-une-aide-a-mourir.html

de la part de M Clayes

oui et non... réponse de normand certes, mais:

oui : les directives anticipées DOIVENT être respectés par les médecins

il faut que chaque citoyen majeur et responsable écrive ses directives anticipées, seul moyen de communication actif avec le système de santé, pièce de votre dossier médical, seul moyen qu'un médecin puisse vous suivre dans votre philosophie de vie et vos directives quant aux soins acceptés ou refusés par avance.

non:  vous n'êtes pas certains d'être respecté!!

puisque, immédiatement la contradiction avec ce qui précède est dans la phrase de la loi: SAUF urgence et si le médecin ne trouve pas vos directives appropriées!!!

ce qui n'a pas d'autre sens qu'un refus d'être respecté pour le citoyen qui a pris la peine de réfléchir à ses directives et qui lui les a trouvé évidemment appropriées à sa philosophie de vie.

ALORS OUI LA LOI DOIT ETRE MODIFIEE : ON DOIT FAIRE SUPPRIMER CE "SAUF" VERSION 2016!!!

D'autre part d'autres lois qu'on oublie trop souvent (non assistance à personne en danger qui mélange tout, les cas de fuite devant un secours raisonnable et les cas d'aide à mourir raisonnée, loi qui interdit le fait de renseigner autrui par rapport au suicide, sous couvert de soi disant incitation au suicide) bloquent le respect du citoyen:

 

oui, le suicide est un droit du citoyen, acquis à la Révolution française, contre les avis de l'Eglise romaine,

mais pourquoi l'aide au suicide raisonné est-elle interdite?

je ne parle pas des suicides coup de tête (chagrin d'amour, perte de travail, harcèlements divers) où souvent ceux qui sont sauvés sont contents, ayant d'ailleurs souvent raté exprès cette tentative pour qu'on les sauve...

je ne parle pas des suicides liés aux maladies mentales qui empêchent toute conscience raisonné chez les porteurs (ce qui n'est pas le cas de toutes les maladies mentales)

je parle de ces gens qui souffrent de manière incurable,

et jugent pour eux mêmes que leur vie doit cesser, parce que la mort volontaire correspond à leur philosophie de vie,

mais qui veulent pouvoir demander des médicaments qui les endorment vers une mort douce et rapide

plutôt que d'être contraints à des méthodes qui pourront sembler barbares à leurs proches et ajouter de la peine à la peine de perdre un proche, même mourant ou "en piteux état" incurable.

non le travail des associations qui oeuvrent pour le changement des mentalités du système de santé et de médecins trop souvent sourds à la souffrance est loin d'être fini,

oui les lois doivent encore être modifiées.

 

militez avec les associations qui luttent pour la liberté de chacun dans le système public de santé

pour moi AAVIVRE ..; sa fin de vie et Ultime Liberté, mais toutes les associations qui prônent la laicité de l'état  et la liberté de l'individu dans les droits de l'Homme luttent également pour ce droit fondamental des citoyens non respecté: la liberté de choisir sa vie, jusqu'à la mort.

 

 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zazo de la Télindière 05/10/2016 14:54

Je ne sais plus si je dois croire ou pas à l'intérêt de certaines associations. Je crois plus aux échanges directs, via blogs et réseaux sociaux. Mon expérience personnelle ne me donnant pas d'illusions sur certaines, où des egos, par ambition personnelle, ne recherchent qu'un moyen de profiter de la situation de ceux qui n'en peuvent plus. Je ne les connais pas toutes, mais quand on vous cloue le bec dès que vous parlez de vie humaine, quand la veille d'une AG, une opportunité permet aux chefaillons de vous dénigrer auprès des 3/4 des participants alors que vos intentions sont des plus honnêtes vis à vis du but avancé de votre assoce, vous pouvez douter de l'intérêt de votre temps passé auprès d'eux.

jacqueline.salenson 05/10/2016 17:45

je pense que les associations sont surtout utiles pour transmettre nos idées aux élus, aux politiques
pour le reste, dans chaque association, il y a des gens bien et moins bien une bonne entente entre certains et pas avec d'autres, c'est comme dans la vie, mais on peut aussi trouver dans les associations de l'entraide entre certains adhérents, tout n'est pas à jeter...
je pense aussi que les blogs les réseaux sociaux et la littérature le cinéma, le théâtre sont des façons utiles de faire connaître nos idées hors de toute association reconnue, puisque je les utilise aussi, librement, sous mon nom et pas sous celui d'une association qui pourrait ne pas être tout à fait d'accord avec mes idées