Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

un livre sur Alzeihmer et autres... humour et sourire garantis

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-pellerin-44640/marie-jo-lecuyer-et-ses-droles-d-enfants-sauvages-4607868

Sous le nom de plume, Zazo de la Télindière, l'auteur évoque la fin de vie des patients atteints d'Alzheimer, dans un livre original intitulé Bienvenue chez les J'tés. La vie est là.

« C'est terrible de voir ses parents devenir comme de drôles d'enfants sauvages, complètement perdus, même chez eux. »

Née à Vue en 1956, Marie-Jo Lécuyer connaît bien ces malades qu'elle côtoie et accompagne depuis vingt ans dans le cadre de son travail en maison de retraite et en Ehpad. Son expérience lui a permis de comprendre que :

si la mort des personnes âgées est parfois une surprise, elle est souvent aussi un soulagement.

« Aussi, aimant observer les gens qui vont le nez au vent ou dans le guidon,

j'ai vu que nous avons tous des notions de SAVOIR-VIVRE,

mais que nous sommes beaucoup moins loquaces sur le SAVOIR-MOURIR »,

souligne Zazo de la Télindière.

Interpellée par ces grands thèmes que sont le droit de mourir dans la dignité, l'euthanasie, la religion ou la surpopulation mondiale, la Boiséenne a refusé de les laisser au domaine réservé des scientifiques de renom, énarques ou grands penseurs.

« Aimerais-je finir comme ça ? En zombie ou en grabataire ? Parfois oui, parfois non ! », s'interroge-t-elle.

Pas de réponses simples. Il y a eu celle du militantisme. Quelquefois décevante.

Et puis cette volonté, cette rage d'écrire, de dire. Tout.

« PAS DE MÉMOIRE NE VEUT PAS DIRE PAS DE CONSCIENCE.

Et si la dignité n'est pas une science exacte, on peut s'en approcher », relève la Boiséenne.

« L'humour, un médicament des plus efficaces »

Une bonne méthode pour Zazo de la Télindière est de le faire avec humour.

Son livre n'est pas triste. Pas d'exposé doctrinal, mais un récit parfois même joyeux, léger :

un vagabondage entre des titres de chapitres allant de Souvenirs d'Aquitaine à Lettre au pape, en passant par Question de vie ou de mort, Demain je commence ou Le Monde à l'envers.

« Je n'aime pas les livres tristes. On peut rire de soi et de ce qui nous arrive. Ça n'empêche pas de réfléchir sérieusement à la fin de vie et aux mesures qui peuvent être prises. S'il n'est pas cynique, l'humour est un médicament des plus efficaces »

clame Zazo de la Télindière.

Le livre Bienvenue chez les J'tés a été édité à Opéra éditions, 170 pages, au prix de 12 €.

Samedi 12 novembre, l'auteur dédicacera son livre, de 10 h à 12 h, à la Maison de la presse, rue du Clos-Grillé. Voir Blog zazodelatelindiere.blogspot.fr.

 

 

Tags :

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article