Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

la vie artificielle et à quel prix? qui paye? les juges peuvent-ils aller contre la loi de santé?

http://www.20minutes.fr/marseille/2005591-20170130-marseille-vie-marwa-enfant-coma-an-entre-mains-juges

 

une nouvelle affaire vincent lambert ?

 

Pas le même âge mais les mêmes conditions :

des parents qui ne veulent pas qu'on débranche leur bébé qui devrait être mort depuis longtemps sans l'insistance médicale, et dénient la mort du bébé.

 

La différence est que Vincent Lambert adulte n'est pas sous la responsabilité de ses parents, qu'il a quitté depuis longtemps pour créer sa propre famille et que le bébé mineur est sous la responsabilité de ses parents.

 

Est-ce à la justice de décider ou bien dès lors que les soins deviennent déraisonnables les médecins doivent-ils cesser la vie artificielle et laisser mourir (en douceur, avec sédation ? )

 

Les juges peuvent -ils aller contre la loi de santé ?

 

Dans ce cas, la vie artificielle donnée au bébé ne devrait-elle pas être payée totalement par la famille et non pas par la sécurité sociale ? C'est mon opinion personnelle.

Car combien coûtent chaque jour les soins inutiles donnés  ?

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article