Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

difficile de faire écrire les directives antcipées dans les EHPAD... peut-être ce n'est pas le meilleur endroit? directives anticipées nécessaires dès 18 ans!

https://www.francebleu.fr/infos/societe/fin-de-vie-les-directives-anticipees-peinent-convaincre-les-francais-1487954107

parce que notre médecine (industrielle, soumise au rendement, et à l'industrie pharmaceutique) veut faire croire aux gens qu'ils ne mourront plus, que les guérisons seront éternelles, que les maladies chroniques ne font pas mourir, que les accidents on s'en remet... notre médecine veut nier la mort, appuyée en cela par une industrie pharmaceutique toute puissante et très intéressée par toute prolongation de vie, humaine ou inhumaine (avec souffrances, incapacité de s'exprimer, etc... )

et que trop de gens, sont encore dans cette croyance que la médecin va les empêcher de mourir

parce qu'on cultive tellement le jeunisme que la plupart des gens ne veulent pas dire leur âge, parce que trop de vieux ne veulent pas entendre parler de leur mort, ils ont peur (de quoi???) et que les médecins ont encore plus peur de la mort que les citoyens ordinaires... idiotie...

ce n'est pas tant la mort qui fait peur, ce n'est qu'un passage, ce sont les souffrances entretenues trop longtemps lorsqu'on va mourir (çà rapporte au monde médical).

mais certains EHPAD font depuis longtemps l'effort de demander à leurs "entrants" ce qu'ils ne veulent pas pour leur fin de vie, beaucoup plus facile que de leur demander ce qu'ils veulent, mais il faut du temps pour la réflexion, et en EHPAD, le temps manque...

 

LES DIRECTIVES ANTICIPEES:

INDISPENSABLES DÈS 18 ANS!!!

N'attendez pas la vieillesse, la maladie ou l'accident pour y penser, cela peut arriver sans prévenir, alors ce sera trop tard.

Vous savez que la médecine fait toujours de l'acharnement pour maintenir en vie, quelle que soit la qualité de votre vie restante, malgré l'interdiction théorique légale (qui ne définit pas ce qu'est l'obstination déraisonnable, déraisonnable pour qui? pour quoi? )

ALORS DITES COMMENT VOUS NE VOULEZ PAS FINIR VOTRE VIE,

                                                                                          ET ÉCRIVEZ-LE SOUS FORME DE DÉCLARATION,

PAR EXEMPLE

(pour la majorité des personnes qui souhaitent mourir sans souffrir et sans prolongation déraisonnable, en état de démence ou/et de grabataire):

 

je, soussigné, date de naissance, adresse, n° de sécu et de mutuelle,

déclare que ma volonté pour ma fin de vie est celle-ci, par rapport au système médical :

 

1) ma philosophie de vie est : …………………

J'ai vécu …. (de telle et telle façon, avec telles croyances)

Aux portes de la mort, je veux (ou je refuse) une assistance religieuse (dire votre religion)

 

2) je refuse lorsque je serai près de la mort, d'être branché aux machines à prolonger la vie suivantes , je refuse tel ou tel médicament : donner la liste… (les soins palliatifs vous en proposent)

 

3) je veux ne pas souffrir et ne pas voir prolonger ma vie dès lors que j'aurai les handicaps suivants : par exemple, et à votre choix : défauts parmi les 5 sens, défaut de mobilité, d'expression, de raisonnement, de mémoire, de reconnaissance….

 

4) pour ne pas souffrir dans ma fin de vie, sans attendre les derniers moments de l'agonie, je demande une sédation totale jusqu'à ma mort (ce qui suppose évidemment aucune machine à vivre : alimentation, hydratation, ventilation- oxygène-…)

 

5) pour ceux qui voudraient une aide à mourir, ils peuvent l'écrire même s'ils savent que le médecin ne pourra pas la leur donner directement parce que la loi l'interdit, mais vu que beaucoup ne respectent pas la loi…

demander ce que l'on veut, c'est affirmer sa volonté au-delà des lois, qui peuvent changer demain.

 

6) Pour ceux qui veulent souffrir et voir prolonger leur vie, même grabataire et dément, qu'ils le notent aussi, en précisant que :

puisque la collectivité va payer -très cher- leur prolongation de vie, ils acceptent en échange d'être cobayes de la science.

 

Sur le même papier, NOMMER VOTRE PERSONNE DE CONFIANCE, donnez lui un mandat pour avoir accès à votre dossier médical (indispensable pour pouvoir discuter avec un médecin en connaissance de cause, si vous ne pouvez plus vous exprimer), et signez ces papiers ensemble.

 

Ensuite faites connaître vos volontés en distribuant des photocopies à votre entourage, à vos médecins : C EST UNE PIECE INDISPENSABLE DE VOTRE DOSSIER MEDICAL

 

« AAVIVRE… sa fin de vie » peut vous aider dans votre réflexion par téléphone: 0660951131, par mail aavivre23@yahoo.fr ou contact@aavivre.fr

ou par une visite chez vous selon votre emplacement géographique (selon nos adhérents militants dispersés sur le territoire français)

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article