Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

“Mon suicide est programmé et nul n'y peut rien“ par Jacques Arènes, psychologue et psychanalyste

http://www.lavie.fr/bien-etre/question-de-vie/mon-suicide-est-programme-et-nul-n-y-peut-rien-29-03-2017-80956_547.php

Drôle de façon de s'exprimer , lettre adressée à un psychothérapeute, pourquoi ?

Pour rechercher de l'aide pour y renoncer ? Pourquoi pas ?

Ou par bravade ? Pour affirmer ma volonté à un tiers… inutile à mon sens.

 

Si je programme mon suicide, inutile de prévenir qui que ce soit qui pourrait m'en empêcher !!! Je le fais comme je le veux, c'est tout. Et je ne préviens personne.

 

Si je vais en Suisse pour cela, que j'ai fait mon dossier et pris le rendez vous (comptez minimum 6 mois de démarches et des frais importants), je ne préviens que ceux de mes proches qui ne s'opposeraient pas à ma décision, j'ai seulement besoin de ma personne de confiance qui va m'accompagner.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article