Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

meurtre ou euthanasie?

http://professeur.bernard.lebeau.over-blog.com/

Je ne sais rien de cette infirmière (soupçonnée de meurtres en EHPAD) et des pourquoi de ses gestes. à la demande de ces vieux qui sont morts plus vite que prévu? ou sur sa propre initiative?

On sait que beaucoup de personnes agées vivant en EHPAD ne rêvent que de mourir plus vite, et que nombre d'entre elles réussissent des suicides que l'on fait tout pour empêcher... triste réalité.

 

Tant que la loi ne permettra pas aux "patients" de demander de l'aide pour mourir à leur médecin et d'être écouté, voire suivi (il faut bien sûr s'assurer que ce n'est pas une idée de passage, mais bien une volonté établie), tant que la loi ne demandera pas aux médecins de respecter la volonté exprimée et réitérée de leurs clients , ceci, quelle que soit leur demande,

les vieux … et les jeunes continueront de mal mourir en France, de souffrir trop longtemps, du moins moralement, sinon physiquement.

Leurs familles souffriront de les voir mourir à petit feu… et de ne pas pouvoir parler ensemble de cette mort prochaine, donc de ne pas préparer le deuil nécessaire.

 

Ma cousine, la cinquantaine, a demandé à son médecin de tout faire pour la « sauver » lorsqu'on a découvert son cancer en 3 points : cerveau (elle se paralysait, perdait équilibre et mémoire) , os, poumon… donc généralisé déjà, ce qu'on ne lui a pas dit, et elle ne voulait pas l'entendre.

Après plus d'un an d'hôpital, hôpital à domicile, de chimio, de radiothérapies inefficaces, elle disait à sa mère : « Pourquoi ils continuent ? Je suis devenue une armoire à pharmacie… ».

Elle ne disait pas vraiment qu'elle voulait arrêter, mais alors le médecin considérait qu'elle n'était plus apte à décider de son sort… elle était privée de son libre arbitre.

On lui donnait médicaments et médicaments, alors qu'elle ne mangeait plus qu'à peine… elle se rendait compte qu'il n'y avait rien à faire et qu'elle allait mourir, mais personne n'a eu le courage de lui demander si elle avait changé d'avis depuis un an… , d'en parler, elle a souffert encore 6 mois avant de mourir, l'horreur pour elle et sa famille. Elle n'a pu profiter de soins palliatifs que les derniers jours… puisque les médecins niaient sa mort prochaine. Et aller dans des soins palliatifs signifie pour tout le monde que la mort est déjà là, puisque ces chambres spécifiques sont réservés aux mourants.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article