Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

la grande peur des soins palliatifs en hôpital: manquer de clients!

http://www.genethique.org/fr/la-sfap-pose-des-garde-fous-dans-lapplication-de-la-loi-claeys-leonetti-67705.html

 

La SFAP écarte ainsi toute « volonté de raccourcir la vie que ce soit dans une visée compassionnelle ou à la demande du patient ».

 

mais ils n'écartent pas l'obstination pour faire vivre quelqu'un qui ne souhaite que sa propre mort !!!

 

vie prolongée avec des machines et des traitements divers, loin de la mort naturelle…

 

la grande peur de ces Soins Palliatifs : que l'on demande à mourir plus vite et sans souffrances !!!

 

ils veulent toujours empêcher à tout prix les gens de mourir !!!

 

alors vous comprendrez qu'il est inutile d'augmenter le nombre de lits hospitaliers de SP car on ne veut surtout pas y aller, pour être dans les mains de médecins qui ne vont pas nous respecter !!!

 

mourrez chez vous, avec vos proches, et un médecin de ville qui vous écoutera…

 

sauf si vous êtes aussi des fanatiques de la vie prolongée au maximum des connaissances médicales, au prix fort (moral et financire) même quand vous ne pourrez plus communiquer avec qui que ce soit…

 

 

car ils ne parlent pas de la volonté du patient, pourtant essentielle,

y compris via SES DIRECTIVES ANTICIPÉES dont on redira jamais assez qu'elles sont indispensables, bien que non obligatoires !!!

 

en quoi çà les gêne ??? ils y gagneraient moins d'argent ??? sans doute…

 

c'est la sécu et les mutuelles qui payent (donc nous!!!) donc on s'en fout… on a l'impression fausse que c'est gratuit…

 

fin de vie = agonie pour eux, quelques heures, voire quelques jours…

 

la dégradation lente de la fin de la vie : on s'en fout ! Tant pis pour les souffrances morales sinon physiques…

 

mais alors que ma mère était en train de mourir à 101 ans, suite à une dégradation de son état depuis 3 ans, accéléré depuis 3 mois et grabataire depuis 3 semaines,

seul son médecin ne voulait pas croire qu'elle allait mourir….

Aveugle ou intéressée ??? car un mourant çà rapporte beaucoup d'argent…

pas de sédation puisqu'elle ne se plaignait de douleurs seulement lorsqu'on la touchait (donc pour toutes les toilettes!!!), la douleur morale, on s'en fout !!!

et encore, grâce à ses directives, j'ai pu lui éviter l'hôpital et les machines à vivre… pas de tuyaux…

 

la souffrance :

c'est l'équipe médicale qui décide si on peut la soulager ou pas, même si on a déjà tout essayer, tant pis pour celui ou celle qui souffre !!!

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article