Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 06:30

https://www.pourunemortsereine.org/

courage à ceux qui espèrent se faire élire contre jean luc romero, président actuel à vie, et ses amis... de la secte qu'est devenue pour moi l'admd française.

moi j'ai renoncé:

A l'époque administratrice, j'avais demandé au CA un audit financier indépendant, seule une autre administratrice était d'accord, les autres ont rejeté ma proposition comme injure au président !!!

J'avais questionné sur le choix de l'imprimeur de nos prospectus: appel d'offre, qui les imprimait? pas de réponse autre que des insultes dont est coutumier le Président.

J'avais demandé que deux délégués puissent être présents avec l'huissier comme assesseurs lors du dépouillement des votes pour les AG: même refus assorti d'insultes: pourquoi n'avais-je pas confiance absolue en cet huissier choisi par le président dès sa nomination, remplaçant le précédent? pas besoin d'assesseurs...

J'avais demandé que paraissent comme auparavant le nombre d'adhérents à jour de leur cotisation: pas de réponse non plus. Inutile???

J'avais dénoncé à l'époque l'interdiction faite aux délégués de participer aux assemblées proposées par le Dr Sicard pour parler des fins de vie en France... puis le communiqué  de l'admd qui insultait ce professeur suite à la parution du rapport que nul n'avait eu matériellement le temps de lire... (communiqué passé 1h après la parution d'un rapport de 300 pages!) ... le président m'a répondu: je ne lis jamais!!! il préférait visiblement faire la fête avec le tout-paris... (relaté par les journaux)

A l'AG de Bordeaux où j'ai dénoncé ces faits, et les insultes reçues en réponse à mes questions,  je me suis fait insultée par le Président mais aussi par ses amis et la foule des adhérents venus applaudir le "maitre"...

Quelle autre solution que de démissionner? je n'avais pas les moyens de faire un procès et pas assez de preuves puisque les autres administrateurs étaient à sa solde, qu'aucune des questions posées au CA n'apparaissait dans les rapports ne notant que les conclusions du conseil d'administration. Aucun accès possible au détail des finances. Ma parole contre la leur.

Il y a longtemps que le président actuel a évincé tous ceux qui ne lui obéissaient pas, tous ceux qui dénonçaient depuis longtemps

  • des finances obscures,

  • des élections douteuses (aucun assesseur auprès de  l'huissier qui dépouille les votes, nul ne sait depuis longtemps le nombre des adhérents à jour de leur cotisation, normalement exigé pour avoir le droit de vote...),

  • des voyages du président et de ses amis financés par l'admd sans que nul ne soit au courant ni avant ni après! soi-disant pour rencontrer les associations européennes ou américaines du même genre...

alors pourquoi le cacher? ne pas présenter avant le départ le coût de ces voyages, à faire approuver ou non par le conseil d'administration?

pourquoi ai-je découvert ces voyages par hasard, parce que fouillant sur internet, le président lui même se vantait de pouvoir voyager aux frais de la princesse (les associations) sur son blog personnel....?

Pourquoi, depuis l'AG de Marseille, déjà ancienne, le président et ses amis sont logés au Mercure ou autres hôtels de même qualité, alors que les autres sont logés à Ibis budget? inégalité qui, à l'époque, étaient contraires aux statuts (je ne me suis pas penchée sur les statuts actuels) ? pourquoi étais-je la seule à le dénoncer?

Je rappelle aussi la mésaventure de Mireille Grebonval, d'abord venue travailler bénévolement à la commission d'ouverture dont le président m'avait chargée en tant qu'administratrice à mes débuts, puis nommée déléguée de la région Nantes, déjà avec quelques réticences: trop active, trop volontaire ! pas assez obéissante... démolie par l'ancien délégué qui ne la supportait pas, son activité montrait trop l'inactivité du précédent, elle a vite constaté qu'on l'empêchait de travailler à faire connaître l'association et ses motifs: améliorer les fins de vie et pas seulement agir politiquement pour le suicide assisté et l'euthanasie, sans se préoccuper du reste. Insultes, mise à l'écart, non remboursement de ses frais (elle n'a pas été la seule déléguée à ne jamais être remboursée de ses frais), calomnies graves sur le blog de l'admd donc soumises au monde entier par internet... concernant un mélange faux  de fonctions, justifiant sa dénomination de déléguée, sans qu'elle en soit informée... sans qu'elle soit convoquée pour se justifier...

Elle a eu le courage de faire un procès à l'admd, qu'elle a gagné.

Notification lue sur le journal de l'admd:

"l'admd a gagné ce procès puisqu'elle a perdu moins qu'elle ne le pensait." il faut oser!!!

 

Après l'AG de Bordeaux, dernière assemblée où administratrice sortante, ils ont oublié de me convoquer, et oublié de rembourser mes frais de déplacement...

j'ai donc démissionné de cette association et travaillé avec Pascal Landa, fils du fondateur de l'admd, qui m'a soutenue, et d'autres, ex admd et autres,

à la création de notre association actuelle, AAVIVRE ... sa fin de vie, où nous mettons l'accent

sur les directives anticipées personnalisées, absolument nécessaires pour faire bouger le monde médical,

sur la qualité de la vie avant la mort, qui nécessite le respect absolu des volontés du patient par le médecin (et son équipe).

RESPECT qui inclut évidemment le cas où

  • la volonté du patient est de demander une aide pour mourir, suicide ou euthanasie,

mais qui n'exclut pas le cas où

  • la volonté du patient est de voir prolonger sa vie même s'il souffre, et même s'il n'y a aucun espoir raisonnable de progrès de son état de santé, sous condition qu'il accepte de servir de cobaye pour la science (ce sont tous les français assujettis à la sécurité sociale qui paient des frais médicaux souvent exorbitants).

 

L'admd est devenue pour moi une secte avec son gourou, un mouvement politisé au profit de son président, qui a plus d'une fois changé de parti politique... passant de la droite à la gauche extrême sans état d'âme, une banque pour ses administrateurs (qui peuvent désormais être payés... ce n'est plus une association de bénévoles!!!), qui n'ont pas à justifier leurs frais, ni avant ni après...

le recrutement de jeunes (moins de 36 ans... pourquoi pas 50 ans? ) se fait majoritairement dans le milieu gay du président, ils paient une cotisation ridicule (5€)  et on leur offre chaque année un tour d'été des stations de vacances; mer et montagne... (comment ne pas accepter?)

je n'ai rien contre le fait d'être gay, mais je n'apprécie pas qu'on mélange fin de vie et homosexualité, qui n'ont aucun rapport.

je n'ai rien contre ces "jeunes", mais est-on encore si jeune et incapable de payer une cotisation de plus de 5€ par an, lorsqu'on a 36 ans? (pourquoi ne pas décider qu'on est encore jeune à 50 ans??? )

pour moi, le seul motif de tarif réduit de cotisation dans toute association est de ne pas être imposable (pour les plus vieux) ou  d'être encore étudiant sans revenu (rare passé 25 ans), mais je l'ai déjà dit comme le reste au CA du temps que j'en faisais partie, sans succès autre que de me faire virer sur le champ de mon poste de déléguée Creuse à l'époque, et de me faire menacer si je ne quittais pas mon poste d'administratrice élue (ce que je n'ai pas fait) .

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens