Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

LE MACHISME ORDINAIRE:

LE MACHISME ORDINAIRE:

 

certains hommes se croient tout permis vis à vis des femmes qu'ils méprisent et considèrent seulement comme des objets sexuels.

certaines femmes ont intégré ce machisme et pendant des années l'ont considéré comme "normal" du moment qu'il n'allait pas jusqu'à la violence, .. et encore.

 

Dans un temps pas si ancien, je l'ai vécu, la fille qui se retrouvait enceinte et dont l'amant avait disparu sans mariage se trouvait accusée de l'avoir cherché. Elle était mise au ban de la société avec son enfant. Et combien de mariages forcés pour conserver l'honneur? mariages rarement heureux et qui n'allaient pas nécessairement vers un divorce, tout aussi mal vu que la grossesse hors mariage.

 

On plaisantait aussi des femmes qui faisaient carrière avec leur cul... vulgaire mais réel et encouragé par certaines mères: carrière avant tout! Le temps des « femmes entretenues » ou « semi-mondaines » n’était pas loin. Beaucoup d’actrices dans ce milieu.

 

N'oublions pas le régime de Pétain qui avait promu les mères au foyer, soi-disant les meilleures éducatrices pour leurs enfants, enfants dont elles devaient accepter le nombre, quel qu'il soit. L'avortement était encore puni de guillotine!

Le prix Cognac Jay récompensait depuis 1922 les plus grosses « pondeuses » (famille de 12 enfants voire plus, jusqu’à une vingtaine).

Tant pis pour celles qui meurent au 6ème enfant ou avant…

 

C'est seulement après 1968 qu’une certaine recherche d'égalité femme/homme et les lois de contraception et d'avortement que les choses ont commencé à changer, moins de 50 ans!

 

Alors les habitudes prises par les machos sont restées et avec le pouvoir, les plaisanteries graveleuses et les mains baladeuses ont continué. On le sait.

Aux femmes de s’en défendre.

On en a les moyens, parler, porter plainte, ne pas se laisser faire, ne pas avoir peur mais se sentir capable de résister.

Eduquer autrement nos filles et nos garçons.

 

ET pour en revenir aux FINS DE VIE, sachez que CE SONT LES FEMMES QUI SOUFFRENT LE PLUS DE MANQUE DE RESPECT :

maltraitance, abandon, souffrances pas ou mal soulagées.

 

La population des EHPAD : 90 % de femmes.

 

Les hommes meurent accompagnés de leurs épouses ou compagnes plus jeunes, de leurs filles, ou ils se tirent une balle dans la tête sans plus de complexes : Ils ont fait l’armée, ils sont chasseurs, ils savent tirer et ont des armes.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article