Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

QUERELLE DE FEMMES ? POUR LA JOIE DES MACHOS ? NON

http://www.lepoint.fr/societe/peggy-sastre-et-abnousse-shalmani-le-combat-feministe-est-aujourd-hui-trahi-09-01-2018-2185158_23.php?&boc=567989&m_i=NcWyrNqzsJdjl4YNoCCu1TgHcRbDfLTMr3Nlomn8RBH8apn%2B7lZeDH382hP2itsUfH6vlQl41GbrGVYY4wPrj_E%2BnFriNG&M_BT=152358348328#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20180114

TOUTES CES FEMMES SONT FEMINISTES, mais ce que refusent les secondes et elles sont raison :

  • c'est ce déferlement de haine contre les mâles, comme si tous les hommes étaient des pervers ou des agresseurs en puissance,

  • c'est cette victimisation des femmes qui sous entend qu'elles ne pourraient pas se défendre,

  • c’est un retour au puritanisme exacerbé

OUI,

LES FEMMES SONT CAPABLES DE SE DÉFENDRE CONTRE DES HOMMES qui les touchent sans leur accord, même si jusque là on leur avait trop appris à l'accepter, de leur père, de leur frère, des hommes de leur famille... car ce sont eux le plus souvent qui sont coupables d'attouchements illicites, ne l'oublions pas.

OUI,

LA SEXUALITÉ NATURELLE FAIT QU'UNE CERTAINE AGRESSIVITÉ DES MÂLES ne déplait pas forcément aux femelles,

mais dans la nature c'est plutôt LES MÂLES QUI SE BATTENT ENTRE EUX pour les beaux yeux d'une femelle!

OUI,

Il ne faudrait pas revenir à une société qui interdirait toute approche de séduction, qui redeviendrait si rigoriste que tous seraient malheureux.

IL FAUT RESTER LIBRE D'AIMER, selon son goût et ses manières.

OUI,

IL FAUT ABSOLUMENT QUE LES MÈRES (ET LES PÈRES) CESSENT D'ÉLEVER LEURS GARÇONS DIFFÉREMMENT DE LEURS FILLES: mêmes droits, mêmes jouets offerts, mêmes vêtements, mêmes couleurs, mêmes idées pour la culture et l'éducation, les futurs métiers…

(quand est-ce que les garçons vont réclamer des jupes ou des robes comme les filles qui mettent des pantalons aussi? dans certains pays, c'est normal: Ecosse, et de nombreux pays du désert où il vaut mieux pour sa santé être couverts et ne rien avoir qui colle à la peau par 40° ou 50°)

OUI

IL FAUT QUE LES MÈRES (ET LES AUTRES) INTERDISENT AUX HOMMES DE LA FAMILLE DE MAL SE COMPORTER AVEC LES FILLES, ET N'HÉSITENT PAS À PORTER PLAINTE SINON.

OUI,

IL FAUT QUE L’ÉCOLE AIDE LES PARENTS À PRÉVENIR LES AGRESSIONS DE TOUTES SORTES :

le monde n’est pas celui des bisounours, tout le monde n’y est pas gentil, il ne faut pas être naif, il faut apprendre aux enfants les règles minimum

  • pour vivre en société de façon solidaire et respectueuse de tous,

  • pour se préserver et se défendre si besoin,

  • pour l’égalité des garçons et des filles par rapport à tous leurs droits :

« mon corps est à moi », habillement, nourriture, culture, sport, respect de l’Autre, quel qu’il soit, etc.

(il est évident que l’égalité ne dénie pas les différences corporelles et hormonales, plus importantes parfois d’un individu à un autre que d’un sexe à un autre… et ceux qui n’ont pas de sexe déterminé, on les met où ? )

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article