Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

A-t-on faim lorsqu’on meurt ? Au vu de mon expérience, non.

https://zazodelatelindiere.blogspot.fr/2018/02/moi-le-jour-ou-comme-ce-monsieur-je.html?spref=fb

Je rejoins l’expérience de zazo.

A-t-on faim lorsqu’on meurt ? Au vu de mon expérience, non.

Tous ceux qui j’ai suivis tenaient la nourriture en horreur : plus envie de manger quoi que ce soit… pour moi c’est le premier signe du renoncement à la vie.

Il faudrait cesser de contraindre tous ces vieux et vieilles à avaler des produits chimiques soi-disant fortifiants, « infects » comme disait ma mère…

Et même il faut cesser de les forcer à avaler ce qu’ils n’aiment pas , même s’ils ne vomissent pas.

Leur offrir ce qu’ils aiment, et s’ils n’en veulent pas, ne jamais les forcer.

La nourriture doit rester un plaisir, le seul qui reste en général aux pauvres vieux et vieilles enfermées dans les EHPAD…

outre boire ce qu’on aime, là aussi : pas d’eau tiède qui stagne sur une table trop éloignée pour l’atteindre (vécu par ma mère) , des jus de fruits, thés, tisanes, café , etc. :

créer le plaisir est nécessaire.

Par ailleurs avez-vous déjà obligé un jeune ( ou moins jeune) à avaler ce qui lui révulse tellement qu’il va le vomir ? Il semble qu’il vaille mieux que non. Suite à quelque expérience de ce genre, certains sont devenus anorexiques.

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article