Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

une nouvelle loi sur l fin de vie, projets, progrès?

http://www.europe1.fr/societe/loi-sur-la-fin-de-vie-cette-fois-ci-ca-pourrait-etre-la-bonne-se-felicite-jean-luc-romero-3587468

peut-être mais ce sera malgré lui!, pas grâce à lui et ses jeunes amis!
l'admd politisé par ce président est devenue un lobby catastrophique, destiné seulement à la promotion du président et de ses jeunes amis

rien n'a été fait par l'admd pour favoriser des directives anticipées personnalisées, indispensables:

une part pour votre façon de voir la vie et la mort, votre philosophie de vie

une autre part pour expliquer la limite pour vous des soins devenant déraisonnables (non défini par la loi)


une loi qui donnera le respect des directives par les médecins, ENFIN! ,

ne pourra rien faire pour tous ceux qui ne les ont pas écrites!

il faut éduquer les français à penser à leur mort, comme autrefois, à penser l'accompagnement qu'ils souhaitent et la façon dont ils veulent mourir:
avec ou sans souffrir, avec sédations partielles ou totale, avec ou non, un geste médical pour aider à leur mort volontaire

 

on sait que environ 1 à 2 % seulement des personnes souhaitent une mort volontaire, bien que presque tous refusent trop de prolongations médicales, et trop de souffrances en fin de vie.


parler du pouvoir exorbitant de la médecine publique en france est nécessaire
parler des prolongations de vie indues, allant contre la loi: interdiction de poursuivre des soins déraisonnables
parler de toutes ces victimes de la science, persuadées à tort que la mort disparaitra
parler enfin de chacun pense pour sa propre mort, pour être respecté

cela n'a jamais été fait par l'admd


parler de la liberté du suicide en france
parler des lois honteuses qui de façon détournée veulent empêcher le droit à la mort volontaire:
loi de non assistance à personne en danger qui ne distingue par la fuite devant un accident de l'aide apportée à une personne en fin de vie qui veut mourir
loi allant contre la "provocation" au suicide, doublant inutilement les lois contre le harcèlement

l'admd n'en a jamais parlé

une nouvelle association vient de voir le jour, avec enfin des femmes!!!
nathalie debernardi et marie godard lancent " mort choisie" regroupant tous les signataires de leur pétition en faveur d'une loi permettant enfin le respect de tous, dans leurs idées de fin de vie.
pourquoi enfin des femmes? parce que la mauvaise mort est beaucoup plus souvent le fait des femmes que des hommes (peut-être à cause de cela, nos dirigeants hommes ne s'y sont as intéressés jusque là? )

UN CONSTAT  fait par le Dr Denis Labayle dans les hôpitaux (livre: pitié pour les hommes) :

les hommes vieux du moins meurent dans les bras de leur épouse, de leur compagne, ou compagnon, dans les bras de leur fille le plus souvent...

les femmes vieilles meurent seules dans des EHPAD  où on les oublie, ou dans les hôpitaux

conséquence de l'éducation des filles au service des hommes... encore trop souvent traditionnel

tout ne changera pas demain, mais on y viendra grâce aux femmes!

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TARTI E 12/03/2018 11:37

Enfin la vérité. CONTINUEZ je vous soutiens car trop d'hypocrisie. ADMD EST UN LOBBY POLITIQUE C'EST VRAI.

mara 22/03/2018 12:04

oui effectivement les femmes sont souvent oubliées. Moi adhérente ADMD et MORT CHOISIE je souhaite le suicide assisté car atteinte d'une SEP très avancée je n'ai plus aucune dignité et je cherche par tous les moyens à me procurer le "médicament" miracle qui me permettra le moment choisi par moi et par moi seule d'en finir. Ma famille est bien sur au courant et me soutiens mais je n'ai pas les moyens financier d'aller en Suisse alors comment faire pour avoir une fin de vie digne