Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

l’Église Romaine debout contre la liberté de choisir sa philosophie de vie et de mort !

Quel rôle a cette église catholique romaine dans notre République française, qui a séparé depuis longtemps église et état, multiculturelle et religieuse, largement agnostique sinon athée ?

On aimerait l’ entendre un peu moins dans les medias…

https://fr.aleteia.org/2018/05/30/face-au-debat-tronque-sur-la-fin-de-vie-leveque-de-dax-celebrera-chaque-mois-une-messe-pour-la-vie/

« La fin de vie traitée « d’une façon inacceptable »

Inacceptable pour l’Église romaine ? De quoi se mêle-t-elle ? Est-ce elle qui fait les lois de la République ?

Ras le bol de ces gens qui veulent penser à la place des autres…

                                           et refusent la liberté de penser autrement qu’eux mêmes.

La loi de santé demandée validera le fait que

TOUT PATIENT AIT LE DROIT DE CHOISIR SA FAÇON D’ÊTRE SOIGNÉ, ET SA FAÇON DE MOURIR.

QU’ENFIN LE MÉDECIN NE DÉCIDE PLUS DE NOTRE VIE À NOTRE PLACE !

Ceux qui refusent la mort volontaire n’y seront bien évidemment pas contraints !

Seuls ceux qui demanderont une aide à mourir, alors qu’ils sont incurables et souffrent de façon insupportable et qu’ils réitéreront leur demande, pourront être entendus.

Pour tous ceux qui vouent une adoration à notre médecine allopathique, qui préfèrent obéir aux médecins, pour tous ceux qui refusent la mort volontaire par principe, rien ne sera changé !

Seuls ceux qui demandent de l’aide actuellement et se la voient refusée vont y gagner leur dignité retrouvée :

je perds ma dignité dès lors que les autres décident à ma place de ma vie !

« La SFAP, qui rassemble 350 associations françaises d’accompagnement, explique qu’à un mois d’écart, deux émissions de télévision publique ont « traité la fin de vie d’une façon inacceptable ».

Le 21 avril 2018, sur France 2, Laurent Ruquier recevait Christine Angot et Jean-Luc Romero dans l’émission On n’est pas couché. Madame Angot accusait les bénévoles de l’association JALMAV (Jusqu’à la mort accompagner la vie) d’être des « catholiques intégristes » et assimilait l’accompagnement effectué à une « intrusion dans la vie » des malades. 

La réaction des évêques prouve bien que JALMAV est une association catholique, d’ailleurs invitée par M Leonetti lors de son parcours de France pour informer de sa loi, tardivement, les associations de santé et les médecins catholiques…. seulement … je n’ai pas su pourquoi… (bien que non catholique, j’avais été invité à l’époque par un élu de Montpellier).

D’ailleurs aucun mal à cela… le secours catholique et les petites sœurs des pauvres par exemple font des actes charitables remarquables, aucune raison de dénigrer.

Le mal n’est pas que des accompagnants de soins palliatifs soient catholiques, c’est leur droit le plus strict, ils sont des bénévoles,

le mal est dans des dérives trop fréquentes lorsque ces gens là veulent imposer leurs idées aux autres.

« Un mois après, le 23 mai, lors de l’émission Le Monde en face, sur France 5, c’est Marina Carrère d’Encausse, publiquement favorable à l’euthanasie, qui animait un débat « opposant trois personnes favorables au suicide assisté à un cadre de santé en unité de soins palliatifs, adhérent de la SFAP ». »

Depuis de nombreuses années, on n’entendait sur les ondes radio et TV que les représentants catholiques des soins palliatifs, heureusement qu’enfin, çà change un peu !!!

N’oublions pas que les Français sont très majoritairement favorables au changement de loi qui permettrait enfin

LE RESPECT ABSOLU DES PATIENTS DANS NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ !

  • droit d’être aidé à mourir volontairement pour ceux qui le souhaitent,

  • droit à ne pas souffrir avant de mourir, et bien sûr,

  • respect également de toux ceux qui préfèrent souffrir, et voir leur vie prolonger, même dans un état déplorable

A CHACUN SES CHOIX DE VIE DE SANTE ET DE MORT

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article