Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

hurler sa colère: pour qu'une nouvelle loi de liberté soit votée pour la fin de la vie

Dr Lebeau : « et à la fin sera le VERBE » : 49 HURLER p 195

Magnifique poème… lisez son livre en entier…

HURLER, JE VAIS HURLER, messieurs les députés

Et vous aussi, mesdames, souci de parité.

 

Je veux vous faire entendre au sein de votre Chambre

Les cris des gens mourants isolés dans leurs chambres,

Ignorés, méconnus, quand la porte est fermée

 

Quand une seule soignante, vingt corps inanimés,

Au fin fond d’un EHPAD, sont comme incarcérés.

Pire, s’ils sont conscients, ils sont désespérés !

 

HURLER, ENCORE HURLER, pour vous les sénateurs,

Afin de vous donner conscience des malheurs

Qui persisteront tant que notre République

Ne sera pas dotée d’une loi complète, éthique

Respectant les souhaits populaires des sondages,

Evitant aux médecins la justice, l’outrage

D’être des hors-la-loi en aidant à mourir

Un patient exprimant le désir d’en finir.

 

VOTRE NOUVELLE LOI NE NOUS SATISFAIT PAS.

Elle ne nous conduit pas au paisible trépas

Que chacun a le droit un jour de réclamer

En respect de ses choix clairement exprimés.

 

Les soins palliatifs ne résolvent pas tout ;
La sédation profonde n’est qu’un petit atout,

Satisfaisant certains mais bien insuffisante

Pour répondre aussi aux plaintes récurrentes

D’être atteints de maux pas vraiment mortifères

Qui demandent pourtant à quitter cette terre :

Tétraplégiques, vieillards, myopathes et Alzeihmer

Se joignent à mes cris pour que, parlementaires,

Vous ne tolériez plus qu’un pauvre Vincent Lambert

Depuis plus de huit ans soit victime arbitraire

De jurys incapables de se mettre d’accord

Pour juger de son droit à la vie, à la mort.

 

Monsieur le Président, et vous, tous les élus,

N’ATTENDEZ PAS DIX ANS CAR NOUS N’EN POUVONS PLUS !

Plutôt que d’écouter les propos d’intégristes

Comme au temps des lumières, soyez des humanistes !

 

Plus qu’à ce sixième commandement biblique

OBÉISSEZ PLUTÔT À NOS RÈGLES LAÏQUES !

Concevez-nous un texte encore mieux qu’en Belgique

Qui répondra de plus au beau sermon christique

D’amour universel, à la vie, à la mort…

 

ET SI VOUS TARDEZ TROP, JE HURLERAIS ENCORE !

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article