Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

« La seule éthique qui compte est l’éthique citoyenne »: Pr Gil à Poitiers

https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/l-ethique-de-la-vie-en-debat-paroles-citoyennes-a-poitiers

 

L’espace de réflexion éthique Poitou-Charentes a pour sa part organisé sept rencontres publiques. Principalement à Poitiers. Mais aussi à Chauvigny et à Niort.

Environ 1.000 personnes ont participé à ces échanges. Par ailleurs, elles ont été près de 2.400 à répondre à tout ou partie des questions mises en ligne sur trois sujets : la procréation médicalement assistée, l’accompagnement de la fin de vie et la relation environnement - santé.

 

Pas de consensus, sur ces sujets. A défaut d’un impossible consensus, ceux de Poitou-Charentes reflètent « un dissensus apaisé », résume le professeur Roger Gil, président de l’espace de réflexion éthique de Poitiers.

 

Mêmes divergences, sur le thème de la fin de vie et l’éventuelle introduction du suicide assisté ou de l’euthanasie. L’expression d’avis tranchés qui varient fortement en fonction de l’âge des personnes qui s’expriment s’accompagne toutefois d’un consensus beaucoup plus large sur la sédation profonde autorisée par la récente loi Claeys-Léonetti.

 

le professeur Gil souligne que le débat éthique ne s’arrêtera toutefois pas avec les arbitrages politiques :

« La seule éthique qui compte est l’éthique citoyenne »

 

MERCI A LUI

 

CE UE VEULENT LES CITOYENS

 

C’EST LA CONSIDERATION ET LE RESPECT DES MEDECINS ENVERS LEUR PROPRE PHILOSOPHIE DE VIE :

 

REFUS OU ACCEPTATION DE CERTAINS SOINS PROPOSÉS tout au long de sa vie

 

EN FIN DE VIE, LE CHOIX (écrit dans les directives anticipées)

  • de souffrir ou non,

  • de voir sa vie prolongée ou non,

  • d’avoir une aide active pour mourir ou non…

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article