Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

vivre et mourir en bonne santé

https://www.nouvelobs.com/rue89/notre-epoque/20180827.OBS1387/le-bridge-ca-me-barbe-jacqueline-jencquel-veut-mourir-avant-le-naufrage.html

 

eh bien, moi, j'aime le bridge!!! mais là n’est pas la question…

je ne suis pas riche, je n’ai pas d’amant jeune, mes enfants et petits-enfants vivent leurs vies et n’ont plus besoin de moi, je les vois peu, nous habitons loin les uns des autres,

mais j’aime la vie que j’ai… pour le moment

(73 ans bientôt, des problèmes de dos, de pieds, etc. comme beaucoup de gens de mon âge… ) :

jardiner, bridger, me promener, rencontrer du monde, aider les autres si je le peux...

 

VIVRE, AIMER LA VIE ? OUI,

dès lors qu’on peut en profiter sans lourds handicaps, sans dégénérescences séniles…

vivre pour moi,

  • c’est pouvoir bouger, sortir, penser, agir

    • sans avoir besoin de quelqu’un d’autre…

    • c’est voir, entendre, sentir (nez et goût), pouvoir toucher…

      • les bonnes choses … comme les mauvaises…

      • c’est rester autonome, moi qui vit seule depuis plus de 20 ans,

      même si j’admets certaines aides ponctuelles.

      mais

      JE VEUX AUSSI DÉCIDER DU JOUR DE MA MORT, SI POSSIBLE:

      nul ne sait ce qui peut arriver... mais je préfère agir seule, sans médecin surtout!

      c'est tout à fait possible dès lors que j’en suis capable.

      Bien sûr, j’aimerais que ce qui est utile pour une mort douce soit plus facile d’accès,

      C’EST UNE RÉFORME À FAIRE.

      LE BESOIN DE CHANGER LA LOI DE SANTÉ ACTUELLE vient du cas où

      je ne pourrais pas me suicider seule, parce que je serai paralysée, dans le coma,

      ou toute autre situation qui m'empêcherait d'agir seule

      car :

      si je suis devenue incapable de mettre fin à mes jours,

      si je suis dans les mains des médecins, puisqu’il est difficile d’y échapper dans notre société…

      il faut bien que la loi autorise un médecin à m'aider dans mon projet de terminer ma vie saine d'esprit et pas trop atteinte physiquement!

      Sinon, je vais végéter combien de temps avant de tirer ma révérence ?

      Ce que je ne veux en aucun cas !

      donc

      LA LOI actuelle de santé et de fin de vie (pourquoi séparer la vie de cette fin de vie dont nul ne sait où elle commence?) DOIT ÊTRE CHANGÉE, C'EST UN BESOIN ABSOLU

      QUANT À CEUX QUI NE VEULENT PAS MOURIR SEULS MAIS ÊTRE ACCOMPAGNÉS dans ce passage :

      pourquoi la loi condamnerait-elle par avance leurs accompagnants (médecins ou autres)

      sous le faux prétexte de NON ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER,

      dès lors que le danger pour eux n'est pas la mort, mais la survie !

       

      AUTRE LOI À MODIFIER!

      Article précédent Article suivant
      Retour à l'accueil

      Partager cet article

      Repost0
      Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

      Commenter cet article

      alice braitberg 29/08/2018 18:08

      Je pense comme vous parce que je ne vois pas l'intérêt de végéter ...