Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

ras le bol de ces catholiques qui refusent les croyances des autres! fin de vie: opposition entre professionnels et citoyens!

 

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/08/29/31003-20180829ARTFIG00195-jacqueline-jencquel-chez-hugo-clement-femme-courageuse-ou-lobbyiste.php

jacqueline jencquel n’est pas plus ni moins courageuse que d’autres…

non elle n'a jamais dit que l'euthanasie était évidente, même si pour elle même elle l'envisage sans émotion.

l’interprétation de Damien LE GUAY (Société française d'accompagnement et de soins palliatifs, organisme catholique et opposé à toute idée de mort volontaire…)

est tout à fait fantaisiste :

Oui elle a soutenu comme moi le dr bonnemaison, non pas "assassin" mais médecin qui refuse de faire souffrir ses patients inutilement et de pratiquer des prolongations excessives (interdites),

sa condamnation est un scandale: il a été condamné par l'ordre des médecins français, contre l'avis de son ordre local, bien avant que la justice soit mise au courant de l'affaire...

sa condamnation est venue tout de suite de l'épiscopat local et des soins palliatifs qui manquaient de clients!!!

ils ont mis 6 mois avant de trouver quelqu'un d'une famille pour porter plainte, tous les autres l'ont soutenu!!!

Non elle n’a jamais dit qu’il faudrait tuer qui que ce soit, vieux …

car les soins palliatifs entendent bien le mot euthanasie comme un meurtre, ce que cela n’est pas

l’euthanasie est une demande d’aide pour une mort douce et rapide alors que la mort se pointe à l’horizon avec son cortège de souffrances

les lois qui l’autorisent insistent bien sur le fait que la demande doit être justifiée par sa vie, ses croyances, son état de santé et la proximité de la mort.

Non, elle ne parle pas au nom de l’admd qu’elle ne représente pas,

même si elle connaît bien cette association, pas la seule de ce genre en France :

LA NOUVELLE ASSOCIATION « MON CHOIX » EST BIEN MEILLEURE ET A DÉJÀ RASSEMBLÉ PRESQUE 400 000 SIGNATAIRES EN 2 ANS !

Non, son cas n’est pas unique,

même si je n’ai pas défrayé les medias, je suis du même avis :

choisir de mourir avant la décrépitude complète ! Refuser la dépendance et l’EHPAD

et je suis loin d’être seule de cet avis…

la plupart des gens n’ont pas comme perspective réjouissante de vivre aux dépens des autres… grabataires ou déments, voire les deux…

même si certains l’acceptent, faute de mieux,

d’autant qu’ils sont assez riches pour se payer des soins trop chers pour la plupart des français.

faut-il être courageux pour choisir sa mort ?

À mon avis non, cela requiert des convictions autres que religieuses, ce qui est très fréquent en France !!!

Beaucoup d’athées, d’agnostiques, et beaucoup de catholiques de tradition (et d’autres religions) n’hésitent pas à décider de leur vie, malgré les interdictions religieuses de suicide.

mais tout le monde meurt, il semble que certains l’aient oublié !!!

ensuite, « elle n’a pas de maladie affichée, ni dégénérative, ni cancer », à sa connaissance… dit-on,

EST-ELLE POUR AUTANT « EN BONNE SANTÉ » ? NON :

juste 3 vertèbres foutues… et des pertes de mémoire… pas rien quand même

cela ne s’appelle pas être en pleine forme

bien sûr, on fait avec, bien obligé tant qu’on préfère la vie.

à près de 75 ans (comme moi) on ne serait pas en fin de vie ? Bien sûr que si, puisque l’espérance de vie qui nous reste est courte….

Environ 7 ans (1/10 de ce qu’on a déjà vécu… ) mais pas en bonne santé…

EN 2015, L’ESPÉRANCE DE VIE EN BONNE SANTÉ ÉTAIT ESTIMÉ À

63,3 ANS POUR LES FEMMES ET 62,6 ANS POUR LES HOMMES

je cite : « Quand l'ADMD parle, tous les médias relaient sa propagande avec complaisance,

quand la SFAP se prononce, peu de médias reprennent ce qu'elle dit et lui ouvre leurs portes …

CELA EST TOTALEMENT FAUX, C’EST PLUTÔT LE CONTRAIRE :

ON ENTEND SANS CESSE LES PROFESSIONNELS des EHPAD et soins palliatifs, qui rapportent beaucoup d’argent à médecins et industrie pharmaceutique, les associations d’accompagnement aux SP sont presque toutes catholiques et opposées à toute idée de mort volontaire

ET PRESQUE JAMAIS LES SIMPLES CITOYENS, USAGERS DE CETTE MÉDECINE PUBLIQUE INFÉODÉE À L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE …

et qui n’écoute pas les patients… avec la loi pour elle :

LA LOI dit toujours que les médecins ont tous les droits sur nos vies, même si elle leur conseille de nous écouter…

C’EST TOUJOURS LE MÉDECIN QUI DÉCIDE EN FIN DE COURSE…

citoyens adhérents ou non, sympathisants ou non à l’admd ou l’association ‘le choix » nouvelle mais beaucoup plus efficace.

C’EST CE QUE NOUS VOULONS CHANGER :

LA MÉDECINE DOIT REDEVENIR AU SERVICE DU CITOYEN et pas auservice de l’industrie pharmaceutique, de chercheurs qui nient la mort, ou de groupes religieux ou intéressés par les rapports d’argent…

LA LOI DOIT DIRE QUE LE MÉDECIN EST AU SERVICE DE SON CLIENT, DONC QU’IL ÉCOUTE SA VOLONTÉ QUANT À SA VIE, SES SOINS, SA MORT.

Ensuite on sait que la plupart des gens préfèrent risquer la dépendance mais vivre le plus longtemps possible, avec l’aide des autres, de la médecine.

La frange de 1 à 2 % des citoyens responsables de leur vie et qui envisagent une mort volontaire en fin de vie ne fera pas faire faillite ni aux EHPAD ni aux soins palliatifs…

(si la mort naturelle n’y pallie pas : elle peut être rapide et douce, sans intervention de qui que ce soit… crise cardique, mort dans son sommeil, tout à fait naturellement ! )

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PB 17/09/2018 19:13

bonsoir, laissons les admirateurs de Monsieur LEGAY pour l'essentiel cathos tradis baigner dans leurs illusions, ils ne représentent qu'une partie minime de la population. Si, par chance, quelques uns des lecteurs du Figaro trouvent son interprétation tourmentée peu cohérente peu en accord avec ce qu'ils ont vécu ou sont en train de vivre ou voudraient ne pas vivre, ils feront l'effort de se documenter et de remonter à la source et se feront d'eux mêmes leur propre point de vue. Les autres ont déjà leurs arguments et leur répondre sera une perte de temps. Cordialement,
PB

jacqueline.salenson 29/09/2018 17:38

non, pour moi, discuter n'est jamais une perte de temps, nos opposants ont des arguments, mais nous aussi!