Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

loi sur la fin de vie: Le sénateur socialiste Rachid Temal a demandé à rencontrer des représentants du Choix

https://www.mortchoisie.org/

Le sénateur socialiste Rachid Temal a demandé à rencontrer des représentants du Choix à la suite de la tribune du Figaro signée par des médecins membres de notre association.

Au cours de ce rendez-vous du 28 novembre, il nous a informés que

le groupe socialiste au Sénat a décidé de déposer une proposition de loi sur la fin de vie qui concilie les soins palliatifs et l’aide active à mourir.

Elle sera présentée en avril-mai et défendue par lui.

Sa rédaction se fera à l’issue d’auditions auxquelles des porte-parole du CHOIX seront conviés.
Il a indiqué que le Bureau national du PS et le groupe des députés socialistes soutiennent le projet d’une nouvelle loi allant dans ce sens. Nous lui avons rappelé l’engagement de François Hollande de faire voter une loi et son revirement en cours de mandat, lorsqu’il a donné pour consigne aux députés du PS de voter contre la proposition de loi de Véronique Massonneau.

Rachid Temal pense qu’une loi sur ce sujet n’a aucune chance d’être votée puisque, pour l'instant, le gouvernement s’y oppose. Son idée est de provoquer un débat dans l’opinion française.
Nous lui avons proposé de l’aider à la rédaction de cette proposition de loi, et de l’inviter à des débats que nous organiserons.

Nous retenons de ce rendez-vous que les socialistes, le parti et ses parlementaires, soutiendront une campagne d’opinion en faveur d’une loi conciliant soins palliatifs et aide active à mourir.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article