Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

quelle mort pour les autres? mort assistée ou suicide violent? pourquoi la loi ne permet-elle pas de choisir?

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/ivry-sur-seine-le-suicide-avait-demande-a-etre-euthanasie-24-02-2019-8019564.php

que vaut-il mieux? un couteau dans le coeur, coup porté par soi même, courageusement!

ou s'endormir sans se réveiller grâce à un médecin compatissant? entouré de sa femme et de ses proches au choix?

cet homme n'avait plus que ce choix devant le refus du médecin de l'aider à mourir... mort violente!

qu'est-ce que sa femme aurait préféré?

le trouver dans une mare de sang comme cela a été ou lui donner la main pendant qu'il s'endort pour toujours?

pourquoi une demande de mort assistée médicalement par un malade qui souffre le martyre et va mourir sous peu, peut-elle être  refusée?

comment un médecin peut condamner quelqu'un à la souffrance d'une fin de vie horrible?

alors que son patient lui demande ce qu'il faut pour mourir en douceur dans son sommeil?  sachant qu'il va mourir et que le reste de vie à venir n'est qu'une grande souffrance qu'il juge intolérable

parce qu'il a peur d'une loi mal faite?

parce qu'il est opposé pour lui même à toute idée de mort volontaire? ce n'est pas lui qui est concerné

parce qu'il a peur de la mort, de toute mort qu'il aimerait pouvoir supprimer? (ce qui est idiot puisque impossible)

Le premier devoir d'un médecin n'est-il pas d'empêcher l'autre de souffrir et de répondre à ses demandes? fussent-elles contraires à ses options personnelles?

J'espère que son médecin qui lui a refusé le dernier geste d'aide ne dormira pas les nuits prochains en pensant à la souffrance qu'il a déclenché pour le patient et pour sa famille...

Loi ou pas, on doit aider son prochain à ne pas souffrir, la priorité est l'écoute dans le cas d'un mourant...

 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article