Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

quels intérêts autour de la mort? la médecine qui prolonge les vies a beaucoup plus d'intérêts que n'importe quel proche

Lu sur facebook :

JACQUELINE JENCQUEL 26 mars 2019 à 10 h 04 min:
"les patients vivants rapportent plus de fric que les patients morts . on leur vend de l’ espoir ” tant qu’ il y a de la vie , il y a de l’ espoir ” et les hiérarchies des trois religions monothéistes brandissent la mort comme un épouvantail et sacralisent la vie . En même temps , personne ne s’ insurge contre les armes que nous fabriquons et vendons à qui veut les acheter . Les armes sont- elles des jouets ? la vie ne semble être sacrée que pour des embryons et des vieillards dans les pays occidentaux . Il faudrait inciter à la réflexion et éduquer au lieu de faire croire tant de sottises à des foules grégaires et ignorantes . La France devrait donner l’ exemple !!"

notre médecine publique officielle vend les pilules de l'espoir, les opérations de l'espoir, oui,

mais la suite?

trop de médicaments qui tuent, trop d'opérations, de chimios inutiles... payés par la sécurité sociale (nous indirectement!) trop généreuse

mais qui augmentent les souffrances...

croyance toujours là de la valeur rédemptrice de la souffrance??? ou

croyance de notre médecine appuyée sur les labos de pharmacie en l'argent qu'ils gagnent ainsi??? ou les deux mêlés???

qui peut faire la part des choses ?

ne vous y trompez pas: oui, jacqueline jencquel a raison,

on n'encourage pas des parents plus ou moins aisés à mourir, ils rapportent plus vivants que morts.

tous le médecins savent que

de nombreuses épouses demandent des prolongations de soins inutiles pour ne pas basculer dans l'inconfort d'une pension de réversion, moitié de retraite qui les laisserait dans la gêne, beaucoup plus rare chez les époux mieux protégés que les femmes dans notre société…

et très souvent ils leur accordent car ils savent leurs difficultés financières post mortem.

je ne jette pas la pierre à ces femmes qui préfèrent aller rendre visite à un "légume" ou à un homme souffrant auquel on fait miroiter un « mieux », plutôt que de perdre sa retraite, cela a été le cas de ma mère…

mais

la société n'est-elle pas responsable : oui, avec des lois mal faites qui laissent les décisions finales aux médecins tout puissants sur nos vies…

faut-il continuer dans cette voie? non, évidemment;

à chacun de décider de sa vie jusqu'au bout, qu'il préfère ou non la mort volontaire au bout de son chemin de vie... à chacun d'assumer la responsabilité de ses décisions.

Et pour ne pas être pris au dépourvu, il faut écrire nos décisions sur notre fin de vie bien avant qu’elle n’arrive.

avez-vous tous écrit des directives anticipées claires et précises? tant sur votre philosophie de vie que sur les traitements et soins que vous voulez refuser (votre accord ne pose jamais problème)

bien sûr, ce sont les mêmes qui veulent revenir à l'interdiction de la contraception, de l'avortement, qui veulent toujours la main mise de la médecine officielle sur nos vies et qui approuvent les guerres et les ventes d'armes à l'étranger... qui poussent bien sûr aux guerres, même si c'est plus ou moins loin de chez nous...

on encourage le meurtre des soldats de part et d'autre, et on refuse à un handicapé lourd ou à un vieillard le droit de mourir selon son choix?

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article