Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

Vincent Lambert : Racket sur la sécurité sociale ! Quel prix est-on prêt à payer pour des survies déraisonnables ?

OUTRÉE DE LA DÉCISION DU CONSEIL D’ÉTAT d’attendre l’avis de l’ONU pour consultation du cas Vincent Lambert…

La secte des parents Lambert dépense combien d’argent pour ses avocats et ses procès ?

Qui paye ? Eux ou le Vatican ?

ON AIMERAIT BIEN SAVOIR D’OÙ VIENT L’ARGENT…

MAIS QUI PAYE LES FRAIS D’HOSPITALISATION DE VINCENT ?

Presque 11 ans de survie artificielle, dans les premiers temps justifié par un espoir de retour à une vraie vie (communiquer, bouger, même seulement un peu) , mais après un an de coma, aucun espoir d’amélioration, il faut abandonner la survie artificielle sans objet, déraisonnable comme le dit la loi.

Combien coûte à la collectivité ces années de soins inutiles ? On ne le sait pas exactement, mais c’est hors de prix.

NOUS TOUS FRANÇAIS, qu’on soit ou non d’accord, puisqu’on n’a pas le droit de se soustraire à la cotisation sécurité sociale,

ce que je voudrais pour ma part tant les dépenses de santé inutiles à la société se développent…

Quant à leur méchanceté envers leur fils hors d’état de se défendre, pourquoi les laisse-t-on faire ? Le corps de leur fils serait-il un objet leur appartenant ?

Pourquoi n’est-ce pas son épouse qui devrait être la seule à pouvoir décider avec les médecins, pour protéger leur enfant ?

On veut toujours que l’argent soit un tabou. C’est pourtant « le nerf de la guerre » !

MON ARGENT,

CELUI QUE JE DONNE DEPUIS DES ANNÉES À LA SÉCURITÉ SOCIALE (SANS PARLER DES MUTUELLES COMPLÉMENTAIRES) ,

J’AIMERAI SAVOIR QU’IL EST BIEN EMPLOYÉ :

On connaît les deux volets de la sécurité sociale :

  • pallier au manque de salaire lorsque la maladie nous empêche de travailler, très bien

  • aider les personnes à guérir ou du moins à vivre correctement pour participer à la société d’une façon ou d’une autre : les soins médicaux coûtent de plus en plus cher, avec les techniques modernes.

Jusqu’où peut-on payer des techniques médicales à des personnes en détresse ? Doit-on payer lorsque les soins deviennent déraisonnables ?

À mon avis NON. C'est d'ailleurs dans la loi actuelle.

Pour les accros à la technique, qui rêvent d’une vie éternelle, de miracles permettant la résurrection de s morts, s’ils veulent qu’on prolonge des soins déraisonnables, que ce soit eux qui les paient est un moindre mal, si on veut respecter la liberté individuelle, mais que ce ne soit pas financé aux dépens des autres.

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CHANUC 29/06/2019 13:57

Bonjour, je veux simplement dire que si les parents ne veulent pas que l'on laisse mourir leur fils , ils le prennent chez eux et ils en assurent financièrement tous les soins sans demander quoique ce soit à la SS.
Cependant je ne comprends toujours pas que, son épouse étant la tutrice légale et Vincent LAMBERT ayant demandé qu'aucun acharnement thérapeutique ne soit effectué à son égard, la justice ne respecte pas la loi.
Afin qu'il ne nous arrive pas ce que subit Vincent LAMBERT nous avons avec mon épouse rempli le dossier et signé tous les documents se trouvant sur le site du ministère demandant qu'aucun acharnement thérapeutique ne nous soit imposé.

jacqueline.salenson 30/06/2019 07:07

légalement, son épouse n'est pas la tutrice légale nommée par son mari, puisqu'il n'a rien décidé avant son accident
il faut aussi changer cette disposition légale en France
mon amie notaire m'a confirmé qu'en l'absence de papiers écrits, les parents ont normalement des droits sur leur enfant même adulte et marié, on part du principe qu'on peut changer d'époux mais pas de parents

suzanne mara 21/05/2019 16:21

dans l'affaire Vincent Lambert je suis tout à fait d'accord, QUI PAYE ???? Les parents sont à mon avis, pire qu'une secte et ont un non respect envers leur fils QUE VA PENSER LEUR PETITE FILLE DS QUELQUES ANNEES ???? moi je trouve cela honteux, ces parents n'aiment pas leur enfant, il s'en serve TRISTE