Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

deux variantes d'une même conception de la liberté sur sa vie, sa santé sa mort

https://mortchoisie.org/2019/11/09/petitions-en-faveur-de-laide-active-a-mourir-marie-godard/?fbclid=IwAR1ANkMSZztkHIrlTsgP_DaFWXqP3ADJKGCN_pyNZkpohGX5SFNnpCCgEoA

« le choix » s’est opposé à une pétition très récemment mise en ligne par l’association Ultime Liberté et dont voici les termes essentiels : La pétition demande une loi qui permette à La pétition demande une loi qui permette à

tout citoyen français majeur et juridiquement capable qui en fait la demande”… de pouvoir “accéder légalement à une dose létale ou un moyen de mort volontaire”… permettant ainsi au “citoyen disposant (…) de sa capacité de discernement et de sa volonté ferme et réitérée, d’être responsable de son accès à la dose létale” et afin que le demandeur ne puisse plus “être considéré comme se mettant lui-même en danger”.

Je pense que « LE CHOIX » A UNE VOCATION PLUS UNIVERSALISTE , raison pour laquelle j’y adhère.

LES PÉTITIONS DU CHOIX ET LES DEMANDES GÉNÉRALISTES DE LOIS MODIFIÉES RESTREIGNENT LA POSSIBILITÉ D’ AIDE MÉDICALISÉE À MOURIR (euthanasie ou suicide assisté) comme les projets de loi du Pr Touraine et d’autres,

  • à des cas de malades chroniques aux souffrances atroces et incurables ( hors souffrances psychiatriques)

  • aux cas d’agonie déjà entamée.

CECI POUR AVOIR PLUS DE CHANCE D’ABOUTIR ? Je n’en suis pas sûre…

POUR COLLER MIEUX À LA RÉALITÉ DE FRANÇAIS DEMANDEURS DE MÉDECINES ET DE MÉDICAMENTS ? Malgré les scandales successifs de l’industrie pharmaceutique et de ces médecins qui y participent largement ? Peut-être… beaucoup de français sont prêts à accepter n’importe quoi comme proposition médicale pour vivre plus longtemps…

mais … et les autres ? Les 1,5 % qui ne veulent pas vivre plus longtemps que la nature ne l’a commandée ? Ou qui veulent éviter les souffrances de fin de vie ?

qui ne trouvent rien  à redire dans le fait de choisir sa mort, en toute conscience.

OUI ET NON, CE SONT LES POLITIQUES QUI DÉCIDENT et ils oublient apparemment qu’ils sont des citoyens comme les autres, susceptibles de mourir de façon atroce et longue dans notre système actuel…

MAIS JE PENSE QU’IL EST DOMMAGE QUE LES PERQUISITIONS PRATIQUÉES N AIENT PAS ÉTÉ DÉNONCÉES POUR SOUTENIR ULTIME LIBERTÉ qui défend une position plus large de liberté sur sa propre vie, avec laquelle je suis personnellement d’accord :

Pendant longtemps on a enfreint la loi contre l’avortement et la contraception interdites en allant avorter en Angleterre et en faisant venir les contraceptifs d’Angleterre.

Cela n’a pas empêché que la loi change pour permettre contraception et avortement médicalisés.

Si on enfreint les lois liberticides actuelles en faisant venir des produits utiles de l’étranger pour un suicide doux,  c’est le même cas.

Cela n’empêchera pas une loi plus respectueuse des citoyens de passer, on l’espère rapidement.

LES DEUX ASSOCIATIONS SE COMPLÈTENT POUR MOI

AUCUNE NE PORTE TORT À L AUTRE .

J’adhère aux deux :

« le choix » pour les autres, pour des lois de santé plus respectueuses des patients, que plus de 90 % de français demandent.

« ultime liberté » pour moi, avec d’autres, parce que je suis favorable à la fin de vie choisie, au moment choisi, indépendamment de la médecine occidentale de notre système.

Des conceptions plus libérales du suicide ne peuvent porter tort à l’obtention d’une loi qui restreindrait toujours la liberté du suicide doux en interdisant l’accès au moyen le plus efficace, mais qui permettrait au moins de s’opposer à un pouvoir médical démesuré et inhumain, soutenu par nos lois actuelles.

Ensuite, on peut se passer de la médecine et de la pharmacie pour un suicide doux. Il existe d’autres moyens, mais je déplore l’omerta sur la transmission des connaissances sur ce sujet.

LA LOI DE LIBERTÉ QUE JE DEMANDE :

pour les personnes qui souffrent de façon incurable, souffrances morales incluses,

et pas seulement de maladies répertoriées par notre médecine pseudo scientifique,

et qui demandent de l’aide aux médecins pour mourir

est aussi tout simplement

LA LOI DE SANTÉ QUI RESPECTE LE DROIT DE L’HOMME :

ÊTRE MAÎTRE DE SON CORPS, DE SA SANTÉ, DE SA VIE, SELON SON CHOIX,

donc refuser certains soins ou traitements sans se trouver pénalisé par le système, sans être considéré d’office comme « débile » ou « fragile » ce qui excuse toute prise de pouvoir du système médical français sur nos vies, et pouvoir obtenir pour ceux qui la demandent une aide médicalisée pour mourir, sédation ou euthanasie.

NE PAS SE VOIR comme c’est le cas actuellement

CONFISQUER SON DROIT DE VIVRE ET MOURIR SELON SON CHOIX

PAR UNE MÉDECINE QUI PROLONGE LES VIES À TOUT VA,

y compris contre la volonté de l’intéressé conscient des conséquences de ses actes, ou qui l’a demandé auparavant dans ses directives anticipées.

PROMUE PAR L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE TROP PUISSANTE


 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article