Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

BONNE ANNNEE 2020/ DES LOIS POUR POUVOIR ETRE LIBRE DE SA MORT

VOEUX pour 2020

 

d’abord

 

une modification des 2 lois qui font obstacle à la liberté de choisir sa mort :

 

loi Leonetti Clayes

qui laisse les médecins décideurs de nos vies dans deux cas :

  • urgences (vous avez écrit dans vos directives : pas de réanimation mais on va commencer par là!, on lira vos directives après… )

  • directives jugées inappropriées par le médecin qui vous a en charge, sans que rien ne soit précisé sur la façon dont se décide cette soi disant inappropriation…

 

loi de non assistance à personne en danger (de mort)

qui empêche tout accompagnement vu dans une mort choisie , y compris lorsque le motif de choisir la mort est trop de souffrances, depuis trop longtemps, souffrances psychiques et /ou physiques.

 

Vous pouvez vous suicider, mais seul, sans amis, sans médecin.

 

Vous pouvez décider du moyen choisi mais il est interdit d’en faire la publicité, débrouillez-vous pour savoir tout seul : livres, journaux etc. ne sont pas interdits…

Le meilleur moyen connu actuellement (nembutal) est considéré comme une drogue interdite en France. Interdite à tous.

 

Ensuite je voudrais que la mort cesse d’être considérée comme une catastrophe qu’il faut éviter à tout prix…

tant par la population que par la médecine…

Je voudrais remettre la mort à sa place : la fin normale de toute vie.

 

Certains sont programmés pour mourir jeunes, d’autres vivront vieux, mais tous nous mourront.

Donc

il est sain d’y penser et de s’y préparer à tout moment et à tout âge.

Il est normal de penser aux êtres chers que l’on laissera et de préparer leur avenir aussi sans nous.

Nul n’est indispensable, même si tous sont utiles aux autres.

 

Ce qui est devenu malsain c’est l’acharnement de nos médecins avec les labos de pharmacie à prolonger des vies qui n’en sont plus réellement :

Quelle vie si on a perdu tous les sens ? Toutes les sensations ? Tout mouvement possible ? Tout intellect ? Ces vies de légumes, de plantes vertes, ou d’alzeihmer avancé ?

 

Qui peut vouloir que çà dure ?

Bien sur ceux à qui cela rapporte de l’argent…

Ceux qui sont contents d’expérimenter sur de l’humain incapable de se défendre…

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article