Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

QUELQUES REMARQUES PHILOSOPHIQUES SUR NOS SOCIÉTÉS :

LA CIVILISATION OCCIDENTALE :

  • des sociétés qui refusent la mort et (donc ? )

  • se soumettent de plus en plus aux chercheurs de la recherche médicale… soi-disant garants de leur survie…

  • recherche gouvernée par les grands trusts pharmaceutiques du monde entier, énorme puissance d’argent.

UNE SOCIÉTÉ QUI IMPOSE SA LOI À TOUS :

DICTATURE DE LA MÉDECINE ALLOPATHIQUE

ALLIÉE À L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE…

en Asie, en Europe, en Afrique, tous les gouvernements suivent une population qui n’admet plus la mort…

LA CROYANCE A CHANGÉ : on croit de moins en moins en des dieux divers, les religions traditionnelles sont moins suivies , on ne s’en remet plus à son dieu, mais

LA MÉDECINE ALLOPATHIQUE EST DÉIFIÉE.

Pourtant son but n’est pas le bien-être (la santé) de l’individu ni le soulagement des souffrances comme cela devrait être,

son but a glissé : empêcher les gens de mourir… comme si c’était possible.

Toute-puissance médicale, idée du transhumanisme…

Dans le même temps on tue dans des guerres atroces partout dans le monde… les armes étant fabriquées principalement par les puissance occidentales… Mais nul ne fait le rapprochement…

LES AUTRES MÉDECINES : INTERDITES DE CITÉ…

MÊME SI ELLES ONT FAIT LEURS PREUVES DEPUIS DES MILLIERS D’ANNÉES.

La fabrication des « machines  à vivre » respirateurs et autres s’est développée depuis les années 1980, à grands frais (fabrication des machines mais aussi opérations, traitements médicaux et pharmacologiques qui vont avec… souvent pour le reste de la vie)

Faite au départ pour favoriser les greffes d’organe devenues possibles par la science médicale et pharmaceutique (un greffé doit prendre des médicaments anti rejet tout le reste de sa vie)

qui allongent l’espérance de vie pour certains de quelques jours ou de quelques années, sous condition de trouver un donneur compatible, et à grands frais :

ces opérations coûtent très cher, qu’elles soient payées par les patients, leurs familles ou les collectivités via les assurances santé obligatoires ou non selon les pays.

Beaucoup meurent en attendant une greffe qui ne vient pas…

Beaucoup meurent faute d’argent pour payer ces greffes ...

Beaucoup meurent après des greffes qui ne prennent pas ou qui sont rejetées par l’organisme…

Beaucoup meurent aussi pour avoir vendu leurs organes ( fréquent en pays pauvre ) pour permettre à des riches de vivre un peu plus longtemps.

Utilisées aussi momentanément pour « sauver des vies » : empêcher les gens de mourir selon les lois de la nature.

Utilisées aussi pour maintenir en vie artificielle des personnes qui restent des années dans le coma grabataires, servant de cobayes à la recherche médicale, sans qu’on ait jamais demandé leur accord…

vous ne voulez pas mourir de ce nouveau virus,

mais ne vous inquiétez pas…

vous mourrez quand même … la mort est programmée avec la vie.

Vous acceptez la dictature imposée par certains experts en recherche médicale :

  • confinements obligatoires,

  • interdiction de se parler à moins d’1 mètre de distance,

  • interdiction de se rencontrer physiquement sauf en famille…

  • interdiction de tout groupement humain

  • couvre-feu comme si le virus touchait plus la nuit que le jour…

Certains métiers jugés indispensables demandent au contraire de travailler plus que d’habitude, soignants en particulier.

Sans électricité, sans nourriture, comment feraient les gouvernants ?

Pour tous ceux qui vivent seuls comme moi, qui ne travaillent pas ou plus, la dépression guette et nous pousse au suicide. Isolement total pire que la prison.

Mais on refuse aussi le suicide… Chercher la logique !

Certes on peut encore téléphoner aux amis,

certains continuent de travailler pour nous permettre çà. Car

Sans électricité (130 ans d’existence… ),

ni téléphone, ni internet( encore plus récent) pour communiquer virtuellement,

plus rien ne fonctionne dans nos sociétés basées sur internet désormais…

Sans ravitaillement, on mourra tous de faim, sauf ceux qui ont encore potager et poules à la campagne...

Sans la médecine moderne et les respirateurs ... et même avec

(apparemment on « sauve » 1 personne sur 3… lorsque le cas est grave)

il y aura des morts par ce nouveau virus , on n’y peut rien,

MAIS TELLEMENT D’AUTRES MORTS AVEC D’AUTRES CAUSES COMME D’HABITUDE. Certaines morts seraient elles plus importantes que d’autres ?

D’ailleurs la mort a rarement une seule cause :

plusieurs facteurs fragilisent l’organisme,

le dernier étant déterminant comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase…

Notre médecine allopathique refuse de le reconnaître.

Elle veut toujours : une cause - un effet

comme en mathématique

Mais ce n’est pas la réalité de la vie, bien plus complexe que çà.

PAR CONTRE TOUTE NOTRE ÉCONOMIE SOMBRE

avec l’interdiction du travail dans la plupart des domaines .

Les petits commerces, entreprises, ne vont pas s’en remettre,

le gouvernement a promis des compensations, mais les promesses ne coûtent pas cher. ..

Où trouver de l’argent si on ne travaille pas ?

 

je suis désespérée de cette folie collective... bien impuissante pour y résister. société aux pieds d'argile ... qui va sans doute mourir bientôt, mais...

 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article