Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

lettre de Mme AEN (témoignage publié sur ce blog) au président de la république Pour que l'aide à mourir soit autorisée en France

Lettre de Mme AEN jointe à son témoignage.

Copie pour connaissance : Monsieur Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé

MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

SUJET : L’AUTODÉTERMINATION DANS LA PHASE FINALE DE LA VIE

J’apprécie beaucoup de vivre dans un pays où il y a un philosophe sur le trône républicain.

Un président avec des projets visionnaires dans une république dont la devise est :

Liberté. Egalité. Fraternité.

Une devise qui devrait être celle non seulement de la France mais de l’Europe et du monde entier.

Je suis un être humain dans le monde, européenne et de nationalité suédoise, demeurant en France depuis plus de 30 ans. J’ai 84 ans, et je suis neuropédiatre à la retraite.

Cette lettre concerne l’ultime liberté d’un être humain dans sa singularité :

le droit d’autodétermination dans la phase finale de sa vie.

Protéger notre mort est aussi important que protéger notre vie.

Ni la France, ni la Suède ne protègent la mort d’un individu dans leur législation.

D’autres pays en Europe le font, ainsi que le Canada et dix états des Etats-Unis, où la loi permet la mort assistée par médecin sur la demande d’un être humain.

L’Allemagne est probablement en route après que la ”Bundesverwaltugsgericht ” (cour constitutionnelle fédérale) à Karlsruhe a déclaré que le droit à l’autodétermination d’un être humain est inclus dans le droit général des êtres humains et donc doit être respecté par l’Etat et par la société.

Vous connaissez « Antigone ». Nous avons besoin d’une Antigone qui peut se mettre debout pour notre droit à une mort en dignité. Une telle mort doit aussi faciliter le travail de deuil de la famille et des amis que le décédé quitte.

Plusieurs personnes âgées considèrent qu’elles ont vécu leur vie et qu’elles sont prêtes.

Plusieurs, âgées ou jeunes, subissent les douleurs insupportables d’une maladie incurable.

Toutes les douleurs ne peuvent pas être soulagées par les soins palliatifs.

Les êtres humains en dignité souhaitent que ce soit Thanatos* qui arrive, au lieu de Hypnos son frère jumeau, quand le crépuscule de la vie s’approche.

Je suis l’un d’eux. Mon cerveau en bonne santé est affamé, car la vieillesse en a détruit les portes d’entrée pour sa nourriture: le Texte écrit. Ma vision est trop endommagée, de même que mon audition.

L’époque des Lumières a fait essaimer les lumières de la France jusqu’en Suède. Mon espoir, mon vœu est que cette lumière nouvelle, encore une fois, arrive à mon pays d’origine, au nord.

Mon espoir est donc, Monsieur le Président, que vous agissiez pour une législation en France permettant la mort assistée par médecin. Dans ce cas, peut-être, la Suède suivrait.

Ma mort aurait dû avoir lieu le 8 Avril chez Dignitas, en Suisse. Mais le Corona virus et les frontières fermées en ont bloqué l’accès. 

Mon dernier temps de vie, qui va jusqu’au 9 Septembre, nouvelle date fixée pour ma mort, je le passe à argumenter dans les médias suédois pour la mort assistée dans mon pays d’origine.

Maintenant, j’espère en la lumière de la France et de son Président.

Vous, Monsieur le Président, avez sûrement lu comme moi, « This life : Secular Faith and Spiritual Freedom », de mon compatriote Martin Hägglund.

Je pourrai au moins dire –selon l’esprit de ce livre – que j’ai pourtant essayé de faire comprendre à ceux qui prennent les décisions, ce qu’est le vrai respect de la valeur d’un être humain : sa propre décision pour l’ultime liberté.

Je vous prie d’agréer, Monsieur Le Président de la République, mes sentiments les plus respectueux.

 

* Thanatos (Gr. Θάνατος; Lat. Mors), personnification de la Mort, et Hypnos (Gr. Ὕπνος; Lat. Somnus) son frère jumeau, personnification du Sommeil étaient les fils de Nyx, la Nuit.

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article