Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

affaire de bayonne

ignorant les détails de cette affaire, autrement que par la lecture des journaux et des commentaires internet, je ne peux pas juger en place de la justice

mais s'il y a bien un coupable, c'est la loi!

 

oui, la loi actuelle, injuste, qui contraint un médecin à la transgresser (recommandation de M Leonetti!!!) pour soulager une personne en fin de vie, pour l'aider à mourir dignement, selon ses voeux dits (très rarement écrits!!!) et transmis par la famille...faute de personne de confiance désignée à cet effet.

 

en effet, surtout en urgence...

que doit faire le médecin pour cesser tout traitement?

réunir son équipe et le proposer.

en parler à la personne de confiance s'il y en a une désignée, sinon à la famille (pas d'écrit obligatoire) .

la loi dit qu'ensuite le médecin décide,

donc s'il n'a pas le même avis que son équipe ou la famille, il a le droit de passer outre...

 

mais on lui interdit des médicaments qui amèneraient la mort "trop vite"... l'agonie doit durer... pourquoi? nul ne le sait... sauf les pro-life, qui confondent vie et survie...

il peut utiliser des médicaments donnant une mort lente, est-ce vraiment mieux? mais c'est autorisé... hypocrisie énorme...

 

est-ce à la justice de décider à la place du médecin des médicaments adéquats? ou n'est-ce pas le métier du médecin?

 

on reproche à ce médecin de ne pas avoir dans les dossiers médicaux des écrits sur la volonté des patients... mais qui, maintenant, a écrit ses "directives anticipées"? presque personne...

la loi est ignorée des médecins, du public, volontairement sans doute de la part d'un gouvernement auquel il aurait été facile de la faire connaître.

 

d'autre part, sachant que ces directives ne seront pas forcément respectées, (la loi ne contraint aucunement le médecin à les suivre) certains se disent: à quoi bon les écrire?? on peut les comprendre...

donc sans ces directives, que fait le médecin? il agit en son âme et conscience, avec ce que lui dit la famille... qui tient rarement à récupérer un "légume" en survie, à la place de sa parentèle...

 

oui, il faut changer la loi: pour que chacun ait le choix de sa propre vie, jusqu'à la fin.

 

et chacun doit réfléchir à sa propre fin de vie, écrire ses directives anticipées, çà devrait être obligatoire!

sinon, comment le médecin peut-il respecter des volontés qu'il ignore?

(celui qui souhaite que enfant, famille ou médecin décide à sa place peut l'écrire...)

et les médecins doivent pouvoir les respecter, même s'il y a clairement demande d'euthanasie active en fin de vie.

chacun doit nommer la personne à qui il confie la mission de veiller au respect de ses volontés.

 

nous payons nos soins, directement ou indirectement, nous avons à exiger que nos volontés de soins soient respectées,

sauf obstination déraisonnable, soins inutiles, pour la dignité de notre vie, mais aussi pour nos proches et la collectivité qui paye aussi pour nous.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article