Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

attaque des pro-life et réponse (censurée par eux)

http://www.alliancevita.org/2011/11/euthanasie-ca-grenouille/

alliance pour la vie ou alliance vita, ce sont toujours des intégristes pour la vie à n'importe quel prix, qu'ils le pensent pour eux, aucun inconvénient, mais qu'ils utilisent leurs pouvoirs pour l'imposer aux autres : NON !

ma réponse, apparemment censurée, ce qui ne m'étonne guère... :

je suppose que vous allez me censurer? j’essaye pourtant de rester polie dans ma colère
Quel mépris pour les 94% de Français favorables à une loi permettant certaines euthanasies (toujours rares, même lorsque la loi le permet, comme dans les pays du Benelux! Car la plupart des gens préfèrent vivre jusqu’au bout, du moins tant qu’ils peuvent communiquer avec les autres et quand leurs souffrances ne sont pas trop grandes…)

Les sondés n’ont rien compris… mais ils vivent les tortures infligés aux leurs, dans les maisons de retraite, tortures morales d’abord, car on les tient propres… (pas toujours), et bien habillés… on les nourrit, de force sil le faut… est-ce là l’essentiel de la vie : paraître ? Ils vivent les tortures qu’on leur inflige à regarder celui ou celle qu’on aime mourir à petit feu, dans la souffrance…
Les grenouilles, pour moi, c’était dans les bénitiers, excusez mon humour de bas étage sans doute…

Nous aussi, les 94% , nous aimons la vie! tellement même qu’on ne veut pas des survies médicalisées, des acharnements qui deviennent maintenant trop fréquents en soins palliatifs institués, qu’on ne veut pas souffrir pour rien. On veut vivre bien jusqu’au bout. Quelle notion de vivre bien ? Elle est évidemment relative à chacun, on doit la respecter.

Certains vivent bien de lourds handicaps ou de graves maladies, d’autres vivent très mal la moindre dépendance, la moindre douleur, nous ne sommes pas là pour juger, mais écouter, au seuil de la mort.
les 94% ne sont pas tous adhérents de l’admd sinon nous serions tellement plus nombreux… sympathisants, même pas sûr, mais ils en ont assez des mensonges des médecins, et cette industrie pharmaceutique qui tue trop souvent, manque de précautions, désir de gagner encore et encore plus d’argent…
Pas besoin de l’admd pour constater l’état épouvantable de nos vieux dans les maisons de retraite ordinaires, toujours sans représentants des usagers officiels : on les parque, on les enferme, on les attache, on met des barreaux aux fenêtres pour les empêcher de se défenestrer… on leur parle comme s’ils ne comprenaient rien, on ne les écoute pas surtout s’ils demandent à mourir, quel crime de lèse majesté ! Oser préférer la mort à une vie de grabataire, voire de dément, avec plus ou moins de souffrances …, dont on sait ne pas pouvoir sortir que par la mort, attendue comme la délivrance.
J’entends les soignants impuissants: “mais non, vous n’allez pas mourir, çà va aller mieux, sottises… mais c’est surtout prendre l’autre pour un ou une imbécile!

J’entends toujours les SP parler de douleurs, plus faciles à maitriser, et encore… que les souffrances morales, presque impossibles à soulager… sauf par la prière, nous dit-on, mais quand on ne croit en aucun dieu, ni en une vie éternelle, et qu’on ne prie pas ? L’athéisme serait-il interdit en France ?
et la loi actuelle parle bien de soulagement des souffrances, donc morales incluses, et pas de douleurs physiques seulement…

Pas besoin du droit à l’euthanasie pour constater le manque d’écoute des médecins, le manque de soins palliatifs institués, quoique pour moi, le soulagement des souffrances et le respect des personnes considérées comme des êtres humains dans leur environnement, ne relèvent pas de soins palliatifs institués mais du premier devoir de tout médecin, l’accompagnement de son client faisant également partie du travail du médecin.

Les médecins qui ont fait de la mort leur spécialité ont de gros problèmes, sans aucun doute, la mort fait partie de la vie, on ne doit pas la mettre à part, et un médecin ne doit pas s’occuper que de la mort, mais aussi de la vie, faire en sorte d’abord que la vie soit meilleure, mais accepter la mort et faire tout pour qu’elle soit sereine, y compris aider au passage si l’intéressé le demande.
Comment résister à une vie toute tournée vers la mort, pour un médecin qui veut guérir aussi ? Et c’est normal. Le même médecin doit pouvoir sauver des vies, soigner pour une vie meilleure avec des maladies chroniques, mais aussi aider à mourir, lorsque le passage se fait mal (la nature fait parfois bien les choses, sans souffrance inutile).

Ceux qui me font peur, ce sont les gens comme vous, qui veulent imposer leurs idées aux autres, leur idée d’une vie sacrée, quand on tue sans complexe dans les guerres que les églises bénissent…
quand les mêmes prônent le retour à la peine de mort.. quand nos SDF sont chassés car ils déparent le paysage, quand nos immigrés sont chassés, et que leur mort ne dérange aucun de « ces messieurs là »…
Si une loi permettant l’euthanasie passait, cela ne la rendrait en aucun cas obligatoire… au contraire, cela lutterait contre des euthanasies clandestines, sans contrôle, pour libérer un lit, ce qui est courant…cela permettrait aussi de lutter contre des acharnements demandés par la famille, tant pis pour l’intéressé!, lorsque des retraites seront perdues à la mort de l’autre, voire un logement…
Pas d’économie capitaliste dans la mort! certains font de l’argent avec les mourants, on fait d’eux trop souvent aussi des cobayes, sans leur consentement… ils ne peuvent plus rien dire..
Oui, je suis en colère, ma grand mère a subi une agonie de 5 mois, mon père presque 2 ans, par des médecins qui auraient fait de bons “nazis”, prenant un plaisir sadique à regarder mourir à petit feu… tant pis pour les cris de demande de mort comme délivrance, on ne les écoute pas…il est vrai que les médecins entr’ouvrent le plus souvent les chambres des mourants, laissant aux infirmiers et aux autres soignants la “sale “boulot…comme si la mort était sale…la mort peut être belle, à nous de la rendre belle.
Vous êtes différents ? Lorsque j’entends le Dr Mirabel, je me demande si c’est un ange ou un démon … aucune pitié pour ceux qui souffrent, aucun amour des humains… un mépris considérable pour ses clients… car nous payons tous la médecine, en direct ou indirectement. Il semble être le seul à détenir la Vérité, venant sans doute d’en-haut?

Nous sommes encore en République, ne vous ne déplaise et une loi qui permettra des euthanasies dans certains cas ne vous empêchera pas de demander de sublimer vos souffrances et de durer le plus longtemps possible, même grabataire, même dément ou sans conscience…
Demander des engagements fermes sur leurs intentions aux candidats n’est en aucun cas une menace sur qui que ce soit, c’est simplement prévenir la population de ce qui l’attend avec l’un ou l’autre…
Les citoyens sont assez intelligents pour choisir selon leurs préférences, et évidemment le sujet de la fin de vie n’est pas le seul sujet des élections. Chacun votera en conscience, selon ses priorités.




Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article