Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

déplacements du président de l'admd: des doutes sur leur nécessité, quel coût, pourquoi? le CA l'ignore...

 

POUR MOI, IL Y A ABUS MANIFESTE  QUANT AUX DÉPLACEMENTS DU PRÉSIDENT, EN GÉNÉRAL ACCOMPAGNÉ... (il se dit handicapé...et a besoin d'aide à ce titre?)

 

  • des « ballades » à l'étranger, à nos frais... , pour discuter avec tous les pays un par un et plusieurs fois pour les mêmes, dont l'Angleterre, où l'association « amie » est opposée à ce que nous appelons euthanasie et régie comme une entreprise de professionnels (pas de bénévoles anglais).............. au lieu de se contenter des réunions européennes et internationales auxquelles il est normal que le président ou la secrétaire générale se joigne (peut-être pas les deux...)

 

 

aucune demande préalable auprès du CA ni aucun chiffrage préalable des frais de déplacements …

 

il décide seul... déplacements pour se promener ou dans quel but ?

 

  • des conférences provinciales données en priorité au président (une cinquantaine..... dans l'année) très souvent accompagné, alors que les autres administrateurs ont été choisis aussi pour leur dispersion géographique, et pourraient aussi bien faire des conférences à moindres frais.

 

L'admd a presque doublé le nombre de ses salariés depuis (30% du budget de l'association y passe, c'est énorme!, pas plus de 10% habituellement dans le domaine associatif ... )

 

.......... et il est envisagé une nouvelle embauche : encore un ami du président ?

 

Les salariés récents ont été embauchés sans que le CA ne soit même consulté. Le CA ignore tout des contrats de travail des salariés...

 


L'admd n'est plus une association de bénévoles actifs mais une entreprise avec des salariés... au service du président actuel et de sa politique.

 

D'ailleurs le président semble trouver inutile de décompter les heures de bénévolat comme le font de nombreuses associations (aucune demande à ce sujet auprès des administrateurs ni des délégués)

 

 

L'admd a changé d'expert-comptable et de commissaire aux comptes depuis que JL Romero est président, les précédents n'étaient pas assez bien, nous a-t-on dit au CA...sans preuves...

 

60¨% de nouveaux délégués... choisis par le siège (les salariés avant tout)...

 

et bientôt un 10ème livre, 3ème livre sur “mourir dans la dignité”..........où trouve-t-il le temps??? … une 3ème version du même livre en 3 ans... ?

Pourquoi ? On jette les précédents?

 

http://www.jeanluc-romero.com/

 

COÏNCIDENCES :

 

Jean Luc Romero est président de 3 associations : admd, CRIPS IdF, ELCS

 

Philippe Lohéac est dans ces mêmes associations respectivement délégué général salarié et responsable du fonds de dotation pour l'admd, trésorier -bénévole- du CRIPSIdF et trésorier -bénévole- de ELCS.

 

Christophe Michel (compagnon officiel de JL Romero) est aussi dans les 3 associations, bénévole ou salarié.

 

d'autres abus du président dans ses autres associations, avec ses amis :

 

 

ABUS DÉNONCÉ RÉCEMMENT (3 juillet 2013) sur « le canard enchaîné » au sujet de leurs activités au CRIPS IdF et voyages « inutiles » par Anne Sophie Mercier, titre de l'article :

 

« la lutte contre le sida est une fête »...

 

président au CRIPS IdF …. adoubé par Anne Hidalgo qui lui a laissé sa place................

 

« après avoir découragé les importuns parmi la soixantaine de salariés », Romero a procédé à quelques embauches indispensables : un chargé de mission pour le président, c-à-d lui... qui travaille le reste du temps dans l'association « élus locaux contre le sida » = ELCS, présidée par … JL Romero. Il a nommé trésorier Philippe Lohéac, par ailleurs délégué général de l'admd, une autre structure présidée par … JL Romero. Christophe Michel, compagnon tout à fait officiel de JL Romero dans le civil, a intégré le CA du CRIPS. Il est aussi salarié de ELCS et secrétaire général adjoint de l'admd. Autre recrue....

 

Le président est également soucieux des relations internationales : Il a organisé un déplacement professionnel à Washington en juillet 2012, avec 4 collaborateurs ». Coût 85000 € contre 20000€ prévus au budget… Cette année, il a prévu l'achat, clefs en main, d'une expo canadienne sur l'histoire des gays au Canada pour 30000 € et lancé une campagne contre l'homophobie pour 50000€.

 

« le but du CRIPS n'est pas de lutter contre l'homophobie mais contre les discriminations dont sont victimes les malades ! » s'étrangle un haut cadre de l'association qui n'a pas le sens de l'humour. Avec un budget de 5 M €, le CRIPS IdF devrait pour la première fois depuis sa création, finir l'année déficitaire. Mais puisqu'on rigole bien...

 

 

ABUS DÉJÀ DÉNONCÉ PAR BILL CLINTON au sujet de ses « voyages » pour le SIDA, payé par son association avec des goûts de luxe (article du Point, juillet 2010) .

 

Le point, gay globe juillet 2010, article de Roger-Luc Chayer

 

extraits :

 

le Président Bill Clinton a livré un avertissement clair aux personnes qui se targuent de la cause du SIDA, qui utilisent les fonds publics pour se payer des voyages somptueux et qui ne contribuent pas assez à la cause qu’ils prétendent défendre. Est-ce que le champion des voyageurs du SIDA, Jean-Luc Romero, était visé par ce message de désapprobation? … Romero a visité 29% des pays dans le monde ... il a pratiquement été dans tous les coins du monde. …

 

Jean-Luc Romero participe à quelques organisations SIDA tout à fait bénévolement, à condition que ses frais princiers lui soient entièrement remboursés. Un bel exemple de bénévolat n’est-ce pas?..........

 

Il est clair que le message lui était destiné, à lui et ses pairs dépensiers, afin qu’il se retiennent un peu plus à l’avenir et songent que l’argent qu’ils dépensent pourrait être affecté aux soins plutôt qu’à la qualité princière de ces voyages d’occasion.

 

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article