Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

des mots et des maux: maladie/malade

MALADE, MALADIE

maladie et malade proviennent du latin male habitus signifiant qui est en mauvais état.

 

apparemment, le terme utilisé couramment et celui utilisé par les médecins n'a pas le même sens...

étonnez-vous que le dialogue avec les médecins soit difficile... les citoyens n'ont aps l'usage de leur vocalbulaire tehcnique et n'y comprennent plus rien!

 

Malade, adjectif :

  • qui n'est pas en bonne santé

  • fou

  • qui est en mauvais état, qui fonctionne mal

La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.

On parle aussi bien de la maladie, se référant à l'ensemble des altérations de santé, que d'une maladie, qui désigne alors une entité particulière caractérisée par des causes, des symptômes, une évolution et des possibilités thérapeutiques propres.

Généralement, la maladie se définit comme une entité opposée à la santé, dont l'effet négatif est dû à une altération ou à une désharmonisation d'un système à un niveau quelconque (moléculaire, corporel, mental, émotionnel…) de l'état physiologique ou morphologique considérés comme normal, équilibré ou harmonieux.

On peut parler de mise en défaut de l'homéostasie.

Polysémie

Par abus de langage, le terme maladie est parfois utilisé plus largement pour faire référence à certaines conditions causant inconfort, détresse, problèmes sociaux ou la mort chez la personne concernée, ou des problèmes similaires chez les personnes en contact avec elle.

On l'utilise aussi pour parler de manies et autres passions.

 

Malade, nom : personne qui n'est pas en bonne santé

Un malade est une personne souffrant d'une maladie, qu'elle soit déterminée ou non.

La plupart du temps ce terme est utilisé pour désigner un être humain.

Lorsqu'il est pris en charge par un médecin ou qu'il reçoit une attention médicale, on parle alors d'un « patient».

C'est le temps passé dans les salles d'attente qui fait des malades des patients. (Claude Frisoni)

 

Synonymes :

aliéné, anormal, désaxé, égrotant, fiévreux, fou, grabataire, incurable, indisposé, infirme, lépreux, maboul, patient, souffrant, valétudinaire.

 

La santé et la maladie sont parties intégrantes de la vie, du processus biologique et des interactions avec le milieu social et environnemental.

 

POUR LA MÉDECINE

Une maladie a une cause spécifique connue.

Une personne est désignée comme malade lorsqu'on considère que son état actuel nécessite un traitement.

La maladie est à différencier des blessures, syndromes et affections et handicaps :

Un syndrome est un ensemble de signes ou de symptômes qui apparaissent simultanément, sans cause connue. Un symptôme se distingue d'un signe : .

Le symptôme est l'expression subjective des effets ressentis par le malade alors que

les signes en sont l'expression objective déduite par le médecin, ou plus généralement de la personne réalisant un diagnostic.

Une affection désigne une altération de fonctions qui est rattachée à un organe spécifique et qui ne prend en compte ni les causes, ni les symptômes, ni le traitement.

Un handicap est une déficience qui peut aussi bien être due à une maladie qu'à une blessure.

Classifier un certain état comme une maladie est un fait social d'évaluation.

Ainsi, certains états ne sont reconnus comme des maladies que dans certaines cultures, ou à certaines époques, et pas dans d'autres. On parle alors de syndromes culturels.

Parfois la catégorisation d'un état comme une maladie est controversé au sein d'une même société.

L'hyperactivité et l'obésité sont par exemple des états de plus en plus considérés comme des maladies par l'opinion publique dans les pays occidentaux mais n'étaient pas ainsi considérés il y a encore quelques décennies, et ne le sont toujours pas dans certains pays.

Depuis le XIXe siècle, l'homosexualité a été traitée comme une maladie et est encore considéré comme telle par certains pays.

La maladie humaine est le noyau fondateur de la médecine, une grande partie de la connaissance médicale étant orientée vers la maladie et ses solutions.

  • La pathologie est la branche de la médecine traitant des causes et des symptômes des maladies dans leur ensemble.

  • Le terme est parfois utilisé abusivement pour désigner là maladie elle-même, ou ses manifestations.

  • La pathogénie est l'étude des mécanismes responsables du déclenchement et du développement d'une maladie.L'ontologie est l'étude de la genèse des entités médicales telles que les maladies, les signes cliniques et les syndromes.

  • L'étiologie est l'étude spécifique des causes et des facteurs d'une maladie.

  • La séméiologie médicale, est la branche de la médecine qui traite des signes cliniques et des symptômes des maladies et de la façon de les présenter.

  • Le diagnostic est la réflexion menant à l'identification de la nature d'une maladie à partir des symptômes relevés par les observations.

  • Le pronostic est la prédiction de la progression de la maladie et des chances éventuelles de guérison.

  • La prophylaxie désigne le processus ou l'ensemble de mesures visant à prévenir la propagation ou l'apparition d'une maladie.

  • La thérapeutique est la section de la médecine s'occupant de l'étude des traitements.

  • La nosologie est la branche de la médecine qui étudie les critères de classification systématique des maladies.

Il existe de nombreux facteurs différents pouvant entraîner l'apparition d'une maladie.

Ces facteurs peuvent être aussi bien intrinsèques qu'extrinsèques à l'organisme concerné par la maladie.

La présence d'un facteur intrinsèque n'exclut pas celle d'un facteur extrinsèque, et inversement. Ainsi de nombreuses maladies résultent d'une combinaison de facteurs intrinsèques et extrinsèques. Les facteurs peuvent être répartis dans les catégories suivantes :

  • Facteurs environnementaux

  • Facteurs génétiques

  • Facteurs économiques et sociaux

  • Facteurs chimiques et biochimiques

  • Facteurs biologiques

PREVENTION

Une des principales mesures permettant d'éviter la propagation d'une maladieparmi une population ou seulement le développement d'une maladie chez un individu est la prévention.

Elle peut se décomposer en trois parties :

  • La prévention, qui a pour but de réduire la probabilité d'apparition de la maladie. (ex : vaccination)

  • La prévision, qui doit prévoir des mesures pour combattre le sinistre si celui-ci survient.

  • La protection, qui a pour but de limiter l’étendue et la gravité de la maladie ou de l'épidémie, lorsqu'elle est déjà présente. (ex : amputation, quarantaine)

En médecine, on parle plus particulièrement de prophylaxie, le processus qui vise à prévenir les épidémies et la propagation d'une maladie.

La prophylaxie est, plutôt qu'un traitement médical, une promotion de la prise de conscience générale des bonnes conduites à adopter face à la maladie.

Les principales mesures de prévention de la maladie sont l'amélioration de l'hygiène et la vaccination.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article