Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

l'admd en creuse

 

Penser sa mort, sa finitude sur terre, permet de mieux profiter de la vie.

Y réfléchir avec ses proches facilite les deuils.

Nul ne sait le jour et l'heure, mais nous sommes tous mortels,

à tout âge, et quel que soit notre état de santé.

 

Information sur VOS DROITS ET NON-DROITS, concernant les problèmes de fin de vie dans le système de santé actuel : loi Leonetti 2005.

Vous rencontrez un PROBLÈME actuellement:

par rapport à une fin de vie difficile, ou par rapport à l'écriture de vos papiers : directives anticipées et personne de confiance, et réflexion préalable nécessaire,

nous pouvons vous aider

 

DIRECTIVES ANTICIPÉES et PERSONNE DE CONFIANCE,

leur écriture, leur place, et leur respect, non acquis par la loi actuelle...

SOINS PALLIATIFS français

REPRÉSENTANTS DES USAGERS en milieu hospitalier

 

Des questions importantes, à discuter:

Comment se préparer et préparer nos proches à notre mort ?

  • (nous sommes tous mortels, et lamort est prévue dès la naissance)

  • Quelle agonie ? Subir ? Prévoir ? Agir ?

  • Comment prévoir et aider la vie de nos proches après notre mort ?

  • Quelle cérémonie ? Quel choix, entre inhumation et crémation ?

  • Comment vivre la perte ? (le deuil)

s'adresser à

jacqueline salenson, administratrice admd, 0 660 951 131, 23500 felletin.

RDV sur demande.  

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article