Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

lettre au président de la république et aux députés, sénateurs, ministre de la Santé

Jacqueline Salenson

 

à Monsieur François Hollande

Président de la République

Palais de l’Elysée

55, rue du Faubourg-Saint-Honoré

75008 Paris

 

copie aux députés et sénateurs et à Mme la Ministre de la Santé.

 

MOTIF : PROPOSITION 21 Le 7 octobre 2013

 

Monsieur le Président de la République,

 

Les Français vous ont élu le 6 mai 2012. Vous êtes le responsable de la destinée de notre pays et le garant de nos libertés individuelles. Dans votre proposition n°21, vous vous êtes engagé pour :

« que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité. »

A présent, je compte sur vous pour tenir cette promesse … de relancer au plus vite le débat au parlement et au sénat pour modifier la loi touchant aux droits des citoyens dans le système de santé en ce sens (ne pas séparer vie et fin de vie, car quelle est la définition de la fin de la vie ? aucun accord là dessus...) :

- pour permettre à chaque citoyen de décider des conditions de sa vie et de la gestion de sa santé, jusqu'à sa fin, s'il le souhaite, en dialogue avec son médecin, et,

- pour pouvoir bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie comme il a vécu, selon sa liberté de conscience, pour préserver sa dignité, définie par lui-même,sur sa demande réitérée et sincère, directe ou donnée par anticipation, alors que la médecine a atteint ses limites pour améliorer son état de santé, devenu insupportable et créant des souffrances morales voire physiques incurables,

comme le peuvent depuis plusieurs années déjà les habitants du Benelux.

(le mot « maladie » a un sens trop restrictif en médecine actuelle, contraire à la définition de la bonne santé par l'OMS, je préfère parler d' « état de santé » bon, moyen, mauvais, voire insupportable et incurable)

Cette loi permettra au citoyen de vivre plus serein jusqu'à sa mort, reprenant confiance dans une médecine plus humaine et à l'écoute des patients, qui cessera d'être patriarcale.

Elle devra imposer le respect nouveau des médecins pour les directives de fin de vie, de préférence écrites et réitérées, accompagnées par les personnes de confiance désignées, dans un dialogue médecin/patient et dans la liberté de conscience de chacun, et encourager cette écriture avec l'aide des médecins et associations diverses : une grande campagne de sensibilisation doit être entreprise, avec réflexions sur « la mort et la vie ».

Elle devra être accompagnée d'une grande réforme des études de médecine, pour plus d'humanité, d'empathie, traitant l'être humain globalement, cessant de le morceler en organes et maladies, incluant les problèmes de fin de vie et de mort, et l'acceptabilité des limites de la médecine moderne ; avec évidemment une formation continue allant dans ce sens et indépendante de l'industrie pharmaceutique.

 

LE CITOYEN AU CENTRE DU SYSTÈME DE SANTÉ !!!

la mort remise à sa place : dans la vie... une chose naturelle...

pas de crainte à avoir... une préparation est nécessaire... pour vous et vos proches ...

les médecins ne laisseront plus les gens souffrir... sauf s'ils le souhaitent...

Je vous prie d’agréer, monsieur le Président de la République, l’assurance de ma respectueuse considération.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article