Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

merci à michèle skowron admd yonne

paru dans le blog de l'admd:
Hôte de l' Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, avec le soutien du Cercle Condorcet d'Auxerre, Denis Labayle a animé le lundi 25 mars 2013, à Auxerre, une réunion-débat devant une salle comble.

Ancien chef de service hospitalier, à l'origine du manifeste des 2000 soignants qui, en 2007, ont déclaré avoir aidé des malades en fin de vie à mourir, Denis Labayle continue à militer pour que chacun puisse décider de sa fin de vie .

Michèle Skowron
Déléguée de l'ADMD pour l'Yonne
MERCI à Michèle d'avoir pu faire venir dans son département le Dr Denis Labayle, grâce au Cercle Condorcet, je suppose?
Je veux rappeler que le docteur Denis Labayle a démissionné de l'admd suite à l'élection de la liste formée par le président actuel, contre la liste de médecins conseils admd dont il faisait partie... et que le président avait voulu exclure.
Il pense être plus utile hors de l'admd que dans l'admd,
pour obtenir la loi que nous voulons.
livre essentiel du Dr Denis Labayle:
"pitié pour les hommes", ou "l'euthanasie, le droit ultime",
 
chez Stock
à lire absolument
point de vue d'un médecin qui a pratiqué l'euthanasie en toute conscience, pour soulager les souffrances de certains mourants qui le réclamaient
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carole Gouyé 09/06/2013 13:12


Bonjour,


j'aimerai pouvoir contact le Dr Labayle afin de lui demander s'il accepte d'animer ma prochaine réunion


Carole Gouyé ADMD Toulon

jacqueline.salenson 11/06/2013 10:37



il suffit de le faire... mais le dr labayle ne fait plus partie de l'admd qui ne l'a jamais soutenu


dommage pour les adhérents:


un médecin capable d'obtenir seul 2000 signatures pour demander que l'aide à mourir médicale soit légalisée...


un militant pour soulager les souffrances de la fin de la vie, par tous les moyens, en suivant les volontés des personnes concernées


un militant pour aider l'hôpital de Fianarantsoa, madagascar, à sauver des vies


et un excellent écrivain, ce qui ne nuit pas, tant dans ses romans que dans ses essais (dont "pitié pour les hommes", à lire absolument)


http://www.denislabayle.fr/spip/


 


 


 


 



Philippe Lohéac 02/04/2013 12:58


Madame l'Administratrice,


Comme pour tout intervenant de l'ADMD, une demande préalable pour l'ouverture d'une ligne budgétaire a été faite par la déléguée pour l'Yonne et validée par le président de l'ADMD. Le docteur
Labayle sera défrayé à hauteur de nos régles d'engagement financier.
Le docteur Labayle, présent à l'assemblée générale du 18 juin 2011, à Lille, a démissionné de l'ADMD à l'énoncé des résultats qui lui donnaient 37,18% des voix (comptage effectué par un
huissier de justice), en 5ème position pour 4 places à pourvoir).
Je suis à votre disposition pour vous donner les éléments complémentaires.
Cordialement,


Philippe Lohéac
Délégué Général de l'ADMD

jacqueline.salenson 03/04/2013 12:07



contente de savoir que le dr denis labayle sera défrayé de ses frais par l'admd, ce qui n'a pas toujours été facile


pour l'élection, je suis entièrement d'accord avec vous... quant aux résultats donnés


remarque: la liste soutenue par le président est passée, pas celle des médecins de l'admd menée par Claudine Lassen: pourquoi n'étaient-ils pas soutenus par le président, dommage...on avait
besoin d'eux.


Le Dr Denis Labayle a démissionné par la suite...  disant qu'il reviendrait à l'admd lorsqu'il y aurait une présidente, et qu'on parlerait de son livre... pensant qu'il était plus utile hors
de l'admd que dedans pour une loi dans laquelle on demande à des médecins de nous aider à mourir... sans médecins, comment faire alors?