Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

rentrée admd creuse

association pour le droit de mourir dans la dignité 

association reconnue par le ministère de la santé,

membre du CISS (collectif associatif pour la santé)

50 rue de chabrol , 75010 Paris, www.admd.net

 

Délégation de la Creuse : Jacqueline SALENSON

administratrice, chargée de l'ouverture, admdouv@gmail.com

déléguée admd pour la Creuse, admd23@hotmail.fr

25 rue des granges ; 23500 FELLETIN

Tél: 0 660 951 131, 0 587 043 234

blog: http://jacqueline.salenson.over-blog.com/

 

NOS BUTS

1)réclamer aux élus une nouvelle loi de santé qui respecte les volontés de chaque citoyen sur sa vie, donc donne le droit à une mort digne (selon ses critères personnels) et permette aux médecins de pratiquer ouvertement « l’euthanasie = mort volontaire douce et rapide, assistée médicalement », dans certains cas précis (incurabilité, souffrances morales et/ou physiques intolérables faisant perdre sa dignité à la personne), sans risque judiciaire.

2) réclamer l’application de la loi actuelle,donc le contrôle des médecins sur leur travail, en particulierpour éviter

  • l’acharnement médicalisé déraisonnable (prolongations de vie abusives, contre la volonté des personnes) pratiqué encore trop largement,

  • les euthanasies non demandées

  • les suicides violents

informer les citoyens sur la nécessité de réfléchir à sa fin de vie à tout âge et de rédiger dès 18 ans ses directives anticipées (volontés par rapport aux traitements, soins investigations acceptées ou refusées, selon votre philosophie de vie) avec la nomination de sa personne de confiance(celle qui sera en contact avec le médecin décideur pour discuter de la meilleure solution pour vous, si vous ne pouvez pas vous exprimer), pièces indispensables à votre dossier médicalpour qu’un médecin qui ne nous connaît pas (urgences, hôpital) puisse respecter nos volontés, papiers à faire connaître à votre médecin traitant, vos proches,

3) répondre aux demandes des citoyens en cas de difficultés en fin de vie liées à la non application de la loi:

  • souffrance morale et physique laissée de côté, non soulagée alors qu’elle pourrait l’être, au moins davantage

  • acharnement médical

  • non prise en compte de l’humain: les soins palliatifs devraient faire partie de la pratique médicale à tout moment... malade curable ou incurable.

 

NOS ACTIONS:

  • permanences/réunions informatives sur la loi actuelle: la connaître, la faire appliquer, la faire évoluer : Guéret, Felletin, la Souterraine

conseils, modèles pour la rédaction des directives anticipées et choix de la personne de confiance (à choisir de préférence désintéressée tant par le décès que par la prolongation même déraisonnable de la vie), documents essentiels de tout dossier médical.

  • aide aux adhérents pour des problèmes de non respect de la loi santé

  • rdv personnalisé sur demande

  • conférences autour des problèmes de fin de vie et la loi, avec participation de médecin, avocat, notaire et psychanalyste

  • participation aux conférences ou réunions ouvertes d’autres associations

  • représentation des usagers avec formation pour une meilleure défense des usagers de la santé

  • journée internationale le 2 novembre à guéret avec lâcher de ballons

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article