Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

réponse à alliance vita - article dans sud ouest laval-

(voir article paru dans sud-ouest, laval) Alliance vita -association des pro-vie, qui suit le pape et l'opus dei- est donc pour une fois OK avec nous:

nous (admd et sympathisants) ne voulons pas d'euthanasies décidées par la famille (qui n'existent pas en réalité, mensonge de cette association, car dans la loi actuelle, seul le médecin décide..., il doit consulter la famille pour avoir l'opinion de celui ou celle qui va mourir, s'il ou elle n'a pas écrit ses volontés de fin de vie, comme il doit consulter son équipe médicale...)

d'où l'importance d'écrire ses volontés de fin de vie, ou directives anticipées, et de nommer la personne de confiance chargée de défendre l'opinion du mourant),

nous ne voulons pas non plus des euthanasies décidées par les médecins.

Nous voulons des euthanasies qui correspondent aux voeux de l'intéressé, qui considère la mort comme une délivrance dès lors que son état de santé lui fait perdre sa dignité (dignité personnelle, que chacun doit définir dans ses directives anticipées, sorte de testament de fin de vie, papier indispensable, à mettre dans le dossier médical).

Chacun parle de l'euthanasie avec des sens différents, il est indispensable que la loi la définisse et cadre celles qui doivent être autorisées et celles qu'il faut refuser.

Il y a plusieurs sortes d'euthanasie (mort douce et rapide): passive et indirecte, lente (de 24h à 6 semaines) autorisée par la loi de 2005, pour soulager les souffrances, directe (de quelques minutes à quelques heures, pour le moment assimilée à un meurtre: la loi ne définit pas l'euthanasie! et euthanasie = aide à l'auto-délivrance, pratiquée par la personne elle-même qui n'a besoin que de l'ordonnance des médicaments utiles.

Il n'est évidemment pas question de tuer les vieux, c'est idiot, la plupart sont en forme !, ce serait de l'eugénisme et non plus de l'humanité.

Nous demandons l'humanité, que cessent les acharnements palliatifs (les soins de confort prolongent les agonies) et thérapeutiques: la moitié des chimiothérapies ont lieu 2 mois avant la mort et sont donc déraisonnables..

Il faut savoir que seul le médecin décide, dès lors que le patient ne peut plus s'exprimer, et qu'il est seul à juger s'il est déraisonnable ou pas!!!

tout citoyen a le droit de refuser des traitements et des soins qu'il juge inutiles.

PENSEZ À ÉCRIRE VOS DIRECTIVES ANTICIPÉES, seul moyen de ne pas être esclave d'un médecin qui cherche l'acharnement, la vie à n'importe quel prix :

Prix de la souffrance morale de se voir dans un état lamentable, dignité non respectée, souffrance du mourant et de ses proches, qui ne se mesure pas.

Prix du coût des soins :

On a prolongé contre son gré la vie de mon père : une première fois à 97 ans, 3 mois d'hopital pour le rendre « vivant » mais dément (AVC), sans conscience de lui-même, sans communication raisonnable possible, soit 1500x90= 135000€, (1500€ une journée d'hopital) la valeur d'une maison ! Alors qu'il ne voulait rien coûter à la collectivité... et évitait le médecin au maximum... et à presque 99 ans, on a prolongé son agonie à 8 jours par des soins dits de confort, totalement déplacés, alors qu'il était déjà presque mort, totalement inconscient, soit 1500x8= 12000 € de plus !!! coût total pour prolonger une vie de dément contre son gré, mon père était stoicien, anti-catholique... mais nul n'a tenu compte de son avis (donné par la famille, car il n'avait rien écrit, malheureusement...) = 147000 €.... une maison correcte !!!

Certes c'est le revenu mensuel de nos milliardaires...

Pendant que, tous les jours, on refuse de soigner des jeunes, des pauvres qu'on laisse souffrir et mourir sans état d'âme, alors qu'on pourrait les sauver !!!

Il faut bien aborder le coût des soins, pas extensible à l'infini... en baisse dans l'hôpital public qui manque d'argent, de personnel, du minimum nécessaire à l'hygiène... qu'il faut donc donner à bon escient, un peu de bon sens qui semble manquer à trop de médecins!!! Il ne s'agit pas de tuer des vieux (qui peuvent être en pleine forme!!!), des handicapés ( à partir de quelle gravité?) ou autres, alors qu'ils veulent vivre et qu'on doit les y aider.

Il s'agit de laisser mourir tranquilles ceux qui sont au bout de leur vie.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article