Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

témoignages sur des fins de vie contraires aux volontés de la personne, donc emplies de souffrances morales sinon physiques...

témoignages sur des fins de vie contraires aux volontés de la personne, donc emplies de souffrances morales sinon physiques...

 

Je mets volontairement l’accent là dessus, car avant toute chose,

nous réclamons le respect des citoyens dans leurs volontés concernant leur santé, leur corps, leur vie et leur mort...

 

J'ai été scandalisée de la façon dont on a maltraité ma grand-mère, mon père, ma mère, en ignorant volontairement leurs souffrances morales et leur désir de mourir enfin, délivrés de toute souffrance : ils n'en voulaient plus, les guerres leur avaient suffi !

 

Ils avaient vécu dignes et indépendants, ils voulaient mourir de même et demandaient de l'aide, seulement pour obtenir le produit qui aurait mis fin à leurs souffrances, encore capables de l'avaler, seule pour ma grand mère, ensemble pour mes parents... et même seule pour ma mère devenue veuve...

 

Ils étaient anticléricaux, malgré (ou à cause?) d'une éducation catholique...

Ils étaient stoïciens, trouvaient la mort normale à leur âge avancé... et ne demandaient qu'à « se reposer » au cimetière d'une vie pas facile, surtout dans leur jeunesse, orphelins, pauvres, à cause de la guerre de 14, ayant aussi souffert de la guerre de 39... ils auraient voulu avoir accès au médicament qui leur aurait permis de s'endormir sans se réveiller...

 

Mais ON LEUR A INTERDIT... pas le droit...

ils devaient subir les dogmes catholiques qu'ils avaient rejetés...

et ils ignoraient tout de la pharmacopée pour se débrouiller seuls...

 

5 mois d'agonie pour ma grand mère à regarder le plafond blanc de sa résidence de retraite...mort lente affreuse, où chaque jour elle réclamait la piqûre qu'elle a toujours demandé pour ses chiens et chats...alors qu'on l'obligeait à manger un peu, gavée comme les oies...

 

18 mois de vie de démence pour mon père après réanimation à plus de 97 ans... (avant, il était totalement indépendant, conduisait encore sa voiture et participait aux expositions de peinture locales...) au lieu de le laisser mourir comme il le souhaitait...

1 longue semaine d'agonie prolongée à l'hôpital lors de sa mort... 99ans... branché de partout : oxygène, hydratation... nettoyage des mucosités de la gorge (il paraît que c'est horrible, les infirmières ne m'ont pas laissé voir...) antibiotiques... alors que dès son arrivée, on a demandé à sa femme les vêtements pour habiller le mort et dans quelle morgue elle voulait attendre l'enterrement !!!... diagnostic sans appel !!!pourquoi cette prolongation inutile ? Contraire aux vœux de toute la famille...

 

Ma mère vit encore, au ralenti, 99 ans, devenue amnésique pour tout ce qui est récent, suite au traumatisme lié à une lourde anesthésie et opération pour réduire ses fractures à presque 98 ans... : 8h d'anesthésie... lourde anémie consécutive... naturellement, elle aurait du mourir … c'est la seule chose qu'elle souhaitait... elle le répétait sans cesse : aller se reposer auprès de son mari, au cimetière...

Elle a réclamé la mort pendant 3 mois, encore consciente de tout au début, refusant tous les soins, elle arrachait tous les branchements aux machines qu'on lui a imposés, transfusions de sang, oxygène, sonde urinaire, hydratation, … on l'a attachée pour qu'elle cesse de tout arracher... l'horreur ! Elle me disait : je n'ai pas le droit de mourir ! On me prend pour une enfant, une débile mentale... alors qu'elle raisonnait bien... et se souvenait encore...

Refus de la laisser mourir en paix...

Elle disait : alors la parole ne compte plus, je ne cesse pas de leur dire qu'ils me laissent mourir, et ne me laissent pas souffrir...

par contre, aucun scrupule à la laisser souffrir... : il paraît que souffrir avec des fractures est normal !!! refus de lui donner les médicaments requis...

Eh oui, médecins sourds à toute parole... et pas d'écrits … ma mère, comme mon père croyaient encore à la parole donnée... grave erreur...

 

mais avec des écrits, auraient-ils été mieux respectés ? Pas sûr... puisque la loi n'oblige en rien les médecins...

 

Maintenant, elle remarche péniblement avec un déambulateur, a retrouvé quelques capacités, mais a dû quitter sa maison pour un EHPAD, devenue incapable de gérer sa vie … mémoire partie... et nous, les enfants, déjà âgés, ne pouvons pas assumer une surveillance 24h sur 24.

Chez elle, elle a refusé toute aide extérieure... : aucun étranger n'a franchi le seuil de notre porte pendant 78 ans... comment l'admettre ensuite à 98 ans ?... Impossible...

Nous avons de la chance : son amnésie fait qu'elle ne souffre plus de l'absence de son mari, elle l'a oublié, ni de sa situation de dépendance, qu'elle refusait... elle ne se souvient plus... et se moque de tout maintenant, elle attend la mort, et vit l'instant, plus ou moins bien, mais plutôt pas mal, combien de temps encore ?

Et chance aussi qu'elle puisse payer les frais... tout juste... combien de temps ? Remise aux normes prévue dans deux ans : normes de luxe... 500€ de plus... que nous devrons payer, mon frère et moi... d'abord sur ses économies, et ensuite ?

Car lors des visites à l'EHPAD, combien s'accrochent à vous pour vous demander de les ramener chez eux... combien ne cessent de vous harponner pour vous dire qu'ils veulent mourir et qu'on les en empêche... beaucoup trop... et encore, les aides soignants ou les infirmières les éloignent de vous...

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article